Atelier de validation des documents de Communication et de Mobilisation des ressources de la Stratégie Régionale de Réduction de la Pauvreté en Afrique de l'Ouest

25 Avril 2011
communiqué de presse

Dakar - Senegal — Cet atelier de cinq jours doit permettre aux participants d'examiner et de valider les documents de Stratégies de Communication et de Mobilisation des ressources pour la mise en oeuvre et le suivi évaluation de la Stratégie Régionale de Réduction de la Pauvreté en Afrique de l'Ouest. Participent à cette rencontre des spécialistes en communication, des techniciens en charge des questions de réduction de la pauvreté, des représentants de la Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) ainsi que des cadres des Commissions de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

A l'ouverture des travaux, le Représentant du Commissaire Chargé des Politiques Macroéconomiques de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Mahamadou YAHAYA, a invité les participants à donner le meilleur d'eux-mêmes afin que la rencontre débouche sur des recommandations pertinentes pouvant faciliter une mise en oeuvre efficiente de cette Stratégie. « Je vous convie à des débats constructifs et de fond au cours des travaux afin qu'au bout des cinq jours, le consensus se fasse sur un document cohérent, prenant en compte les préoccupations des uns et des autres et, surtout, permettant de retenir les actions prioritaires à mettre en oeuvre pour inscrire résolument la région sur la voie de l'émergence », a-t-il indiqué.

M. YAHAYA a remercié les partenaires techniques et financiers, notamment l'Union Européenne, la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement, pour leur appui et leur soutien à l'élaboration et à la mise en oeuvre de cette Stratégie. Le présent atelier fait suite au lancement vendredi dernier à Dakar par le Premier Ministre Sénégalais, Me Souleymane Ndéné NDIAYE, de la campagne d'internalisation de cette Stratégie. Initiée conjointement par la CEDEAO et l'UEMOA, la Stratégie Régionale de Réduction de la Pauvreté est une approche intégrée pour accélérer la croissance et éradiquer la pauvreté en Afrique de l'Ouest.

Largement inspirée des Objectifs du Millénaire pour le Développement, elle se veut la traduction concrète de la Vision 2020 de la CEDEAO qui est celle de passer « de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des Peuples ». Elle a pour but de trouver une réponse efficace à l'émergence d'un nombre croissant de problématiques transfrontalières et de défis transnationaux tels que les conflits, les maladies infectieuses (VIH Sida) et le paludisme que connait l'Afrique de l'Ouest.

La Stratégie Régionale de Réduction de la Pauvreté en Afrique de l'Ouest est déclinée en quatre axes stratégiques. Le premier est la prévention et la gestion des conflits ainsi que la gouvernance. Le deuxième axe porte sur l'intégration régionale avec une impulsion à la croissance économique distributive, à la diversification des économies ouest-africaines et à une compétitivité accrue. Le troisième axe vise le développement et l'interconnexion des infrastructures de transport, d'énergie et de télécommunication devant soutenir l'essor économique attendu. Quant au quatrième et dernier axe, il a trait au renforcement du capital humain et à la facilitation de sa mobilité dans tous les États de la région.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.