Tunisie/Niger: Les Aigles de Carthage à un pas des quarts de finale

Le Mena national du Niger
27 Janvier 2012

La Tunisie peut définitivement assurer sa place en quart de finales de la Coupe d'Afrique des nations 2012 avec une victoire sur le Niger, vendredi au Stade d'Angondjé de Libeville, lors de leur rencontre comptant pour la deuxième journée du Groupe C.

Les Aigles de Carthage sécuriseront leur place pour le prochain tour avec une victoire sur les Ouest-Africains doublée d'un échec du Maroc face au pays co-organisateur, le Gabon, dans l'autre match du groupe.

Mais si la Tunisie et le Maroc arrivent tous les deux à s'imposer, la première aura encore son destin en main et aura juste besoin d'un seul point lors de son dernier match de groupe, contre le Gabon mardi prochain à Franceville.

Le Niger n'a pas été à la hauteur lors de son premier match d'ouverture contre le Gabon, battu par 2 à 0. Contre une équipe plus technique, il aurait souffert beaucoup plus, d'autant qu'il semblait manquer de mordant.

Les joueurs tunisiens ont dit comment ils s'attendent à une rencontre physique, le vendredi. La confiance est grande au sein de l'équipe après leur superbe victoire de 2 à 1 sur leur rival régional, le Maroc, lors de leur première sortie.

“Nous ne connaissons pas beaucoup sur nos adversaires. Nous nous préparons en regardant des vidéos sur eux... mais la victoire sur le Maroc nous a donné confiance”, a déclaré l'attaquant Zouhaier Dhaouadi.

Le sélectionneur du Niger, Harouna Doula, affirme que son équipe a analysé ses insuffisances contre le Gabon et qu'elle ne commettra pas les mêmes erreurs face à la Tunisie.

“Nous savons que nous aurions pu mieux faire lundi contre le Gabon. Maintenant nous allons chercher les tout premiers points du Niger en Coupe des nations”, a-t-il déclaré à l'AFP.

“Nous étions déçus de notre prestation lors du premier match, mais il y avait plusieurs raisons à cela : la pression de jouer notre premier match de Coupe d'Afrique, la pression de jouer contre le pays co-organisateur. Nous nous attendons à mieux vendredi”, a ajouté le sélectionneur nigérien.

“Nous avons été un peu déstabilisés contre le Gabon. Est ce qu'il y a quelque chose de positif que nous pouvons tirer de ce match ? Nous pensons avoir fait de notre mieux, même si nous avons fait mieux par le passé”, a-t-il poursuivi.

Contre le Gabon, le Niger a eu un coup dur avec la sortie de son adolescent et prodige, Moatari Amadou, victime d'une fracture de la jambe. Ce dernier a déjà quitté le pays pour la France où il va se faire soigner.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X