Afrique: La Côte d'Ivoire réalise le sans faute en éliminant les Panlancas Negras

Cote d'Ivoire's Gervinho, who scored his side's goal, heads past Cedric Kante of Mali.
31 Janvier 2012

En battant l'Angola par 2 buts à 0, lundi à Malabo, grâce à une équipe de réservistes, la Côte d'Ivoire a terminé en tête du Groupe B de la Coupe d'Afrique des nations et éliminé son adversaire du jour.

Les Ivoiriens ont réalisé un sans faute à l'issue de leur trois matches de groupe, poursuivant ainsi leur lancée des éliminatoires au cours desquelles ils avaient obtenu six victoires. En quart de finale, ils vont rencontrer la Guinée Équatoriale, le pays co-organisateur, samedi à Malabo.

L'Angola cède la deuxième au Soudan et se retrouve éliminée à cause de la différence de buts.

D'horribles erreurs en défense ont coûté aux Palancas Negras leur place en quart de finale au profit du Soudan.

L'Angola et le Soudan terminent chacun avec quatre points, mais les Soudanais bénéficient d'une meilleure déférence de buts. Ils s'imposent par un seul but d'écart.

Lundi, l'Angola n'a pas été à la hauteur bien qu'ayant en face d'elle une équipe remaniée sans Didier Drogba et Salomon Kalou, laissés sur le banc. L'attaque ivoirienne était conduite par le joueur du CSKA Moscou, Seydou Doumbia, et Wilfried Bony, qui joue en Allemagne. Ce dernier avait obligé le nouveau gardien de but angolais, Wilson, à sauver son camp dès la 14ème minute.

Neuf minutes plus tard, le capitaine ivoirien, Kolo Touré, passe à côté du but avant que Emmanuel Eboué ne marque au second poteau, reprenant un centre de Bony que la défense angolaise n'était parvenue à dégager.

Son but, survenu à 10 minute de la mi-temps, a été bien accueilli par ses coéquipiers qui ont accouru pour le célébrer avec l'ancien joueur d'Arsenal.

L'Angola allait même commettre une erreur plus fatale à 64ème la minute et se faire mener par 2 buts à 0 quand, pris de panique, Dani Massunguna avait lobé son gardien en voulant lui faire une passe de la tête alors que celui-ci était sorti de sa ligne de but. Bony en profite pour prolonger la balle au fond des filets.

Une fois qu'ils menaient par 2 buts à 0, les Ivoiriens ont fait entrer des remplaçants, dont Drogba, ce qui avait baissé l'intensité du match, tandis que les efforts de l'Angola pour marquer un but en fin de partie ont été enrayés par le gardien ivoirien, Daniel Yeboah.

Cherchant à racheter son erreur commise lors du second but ivorien, Massunguna s'approche des buts adverses, mais son tir passe à côté.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.