Mali/Gabon: Le pays met fin au rêve du Gabon à l'issue des tirs aux but

Abdou Traore of Mali in action against Guinea.
5 Février 2012

Le rêve du Gabon, co-organisateur, a pris fin dimanche après-midi à Libreville avec son élimination en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations, par le Mali, à l'issue de l'épreuve des tirs au but sur le score de 4 à 5.

Le Mali a eu la chance d'aller aux prolongations et d'en profiter pour remporter la victoire et se qualifier pour les demi-finales où il va rencontrer la Côte d'Ivoire.

Seydou Keïta a marqué le penalty de la victoire, alors que les deux équipes étaient à égalité à la fin des prolongations.
Le silence était total à Libreville quand le tir du joueur le plus influant du Gabon, Pierre-Emerick Aubameyang, a été repoussé par le gardien de but du Mali, laissant présager la défaite de son équipe.

Le Mali avait le contrôle du jeu pendant les 15 premières minutes, mais un arrête de jeu suite à une blessure du gardien de but gabonais, Didier Ovono, semble avoir cassé l'élan des Maliens et permis à leurs adversaires de prendre la direction de opérations.

Aubameyang et Daniel Cousin ont mis une véritable pression sur le Mali, avec une première occasion à la 17ème minute quand Daniel Cousin reprit de la tête un centre de Moulongui, mais il avait juste effleuré la balle alors qu'il aurait pu la laisser à Aubameyang.

Ensuite, le Gabon obtient trois occasions de but en l'espace de trois minutes. A la 31ème minute, Cousin lance en profondeur et le rapide Aubameyang tente de lober le gardien de but malien, Soumailia Diakité, mais la balle heurte le poteau.

Encore Aubameyang qui rate l'occasion d'ouvrir le score en tirant au-dessus de la transversale. Moins d'une minute après, il combine avec Cousin qui lui donne une balle de but, mais son tir passera à côté.

A cinq minutes de la mi-temps, le Gabon obtient un coup franc des 22 mètres suite à une faute de Ousmane Berthé sur Cousin. Mouloungui l'exécute en tirant sur le mur défensif malien.

Il fera trembler les filets à la 10ème minute de la seconde mi-temps suite à un mauvais marquage de la défense malienne qui avait permis à Aubameyang de récupérer la balle et de centrer sur la ligne de but pour Mouloungui, placé au point de penalty, qui conclue victorieusement l'action.

Le Gabon méritait beaucoup mieux et aurait pu sceller le sort du match quatre minutes plus tard quand Cousin avait repris une balle qui rebondit sur le montant avant d'être captée par Diakité.

Le Mali fait alors entrer Mustapha Yatabaré et Cheick Tidiane Diabaté pour renforcer sa ligne d'attaque afin d'égaliser.
Modibo Maïga va obliger Didier Ovono à effectuer deux bons sauvetages. Mais à six minutes de la fin, Diabaté récupère le ballon dans la surface de réparation, face au but. Il pivote et tire. Le ballon passe sous le ventre d'Ovono. Une égalisation obtenue à la suite d'une foulée d'Adama Tamboura sur la droite dont le centre a été dévié de la tête par Maïga pour Diabaté.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X