Comminuqué du Conseil des ministres de la CEDEAO sur le processus de transition en Guinée Bissau

22 Juin 2013
communiqué de presse

Abidjan - Cote d'Ivoire — Le Conseil prend note des avancées progressivement enregistrées dans le processus de stabilisation de la Guinée Bissau et qui concourent au renforcement du processus de transition dans le pays. Il se félicite notamment du consensus de tous les acteurs Bissau-guinéens autour du pacte de régime adopté en avril 2013 dans la perspective de la tenue des élections de novembre 2013. A cet égard, le Conseil salue la mise en place le 7 juin 2013 d'un gouvernement inclusif de large ouverture conformément à l'esprit et à la lettre de ce pacte et qui sera chargé de préparer les élections.

Le Conseil souligne que ce processus inclusif et participatif entre toutes les parties prenantes est nécessaire pour l'aboutissement de la transition et la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance en Guinée Bissau. Par conséquent, il encourage les autorités de transition, les responsables de tous les partis politiques, les leaders d'opinion et toutes les forces vives de la nation, civile et militaire, à maintenir ce niveau de dialogue permanent. En particulier, le Conseil exhorte le Président par intérim, le nouveau gouvernement de transition, l'Assemblée Nationale les organisations de la société civile et toutes les autres parties prenantes, à ne ménager aucun effort et à coopérer activement pour la mise en œuvre des actions urgentes de la transition, notamment la tenue des élections.

Le Conseil considère que ces élections devraient ouvrir la voie à l'approfondissement des réformes politiques, économiques et sécuritaires nécessaires au développement du pays. Le Conseil se félicite donc de la désignation, le 13 juin 2013, du nouveau Président de la Commission Electorale Nationale Mr Augusto Mendes. Il invite instamment toutes les parties prenantes au processus électoral à œuvrer ensemble, dans l'intérêt supérieur de la nation, pour fixer les dates concrètes des élections et créer les conditions optimales pour la tenue effective du scrutin envisagé.

Le Conseil des Ministres de la CEDEAO exprime sa profonde gratitude à S.E. Goodluck Ebele Jonathan, Président de la République Fédérale du Nigéria et Président du Groupe de Contact Régional sur la Guinée-Bissau (GCR-GB) et aux États membres du Groupe de Contact pour l'aide qu'ils apportent à la Guinée- Bissau et pour leur détermination à assurer le bon déroulement d'une transition inclusive.

Le Conseil se félicite enfin des efforts en cours visant à créer le consensus au sein des partenaires internationaux notamment la CEDEAO, l'UE, L'UA, la CPLP et l'ONU, sur la transition en Guinée Bissau. Il salue la décision prise par ces organisations le 29 mai 2013 d'entreprendre, dès que possible, une mission conjointe de suivi à Bissau ainsi que leurs engagements à accompagner le pays dans son processus électoral. Le Conseil adresse ses remerciements à l'ensemble des partenaires pour leur implication dans la gestion de la crise en Guinée Bissau et pour leur soutien au processus de transition et de développement du pays.

Le Conseil réitère l'engagement de la CEDEAO à accompagner la Guinée Bissau dans cette phase capitale de consolidation de la transition, de la démocratie et de poursuite des réformes structurelles.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.