Vers un mécanisme pour remédier aux pertes et dommages liés aux impacts des changements climatiques

22 Novembre 2013
communiqué de presse

Varsovie — La Conférence des parties de la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP19) envisage de créer un mécanisme visant à remédier aux pertes et dommages liés aux incidences du changement climatique, a-t-on appris de sources proches de la conférence.

Le texte de création du mécanisme, qui sera adopté à la fin de la conférence, l'établit comme un instrument visant à remédier aux pertes et dommages liés aux incidences du changement climatique, y compris les événements extrêmes et des événements à évolution lente, dans les pays en développement qui sont particulièrement vulnérables aux effets néfastes des changements climatiques.

Le texte proposé à l'adoption crée également un comité exécutif du «Mécanisme de Varsovie» afin de guider la mise en œuvre des fonctions.

Le mécanisme de Varsovie doit jouer le rôle de la Convention dans le cadre de la promotion de la mise en œuvre d'approches pour remédier aux pertes et dommages liés aux effets néfastes du changement climatique.

Démarrée lundi, cette conférence, qui vise à marquer un tournant dans les négociations sur le climat en rétablissant la confiance entre les pays, regroupe environ 200 pays du monde entier et plusieurs organismes internationaux dont la Commission économique pour l'Afrique, une institution d'appui aux pays africains dans la recherche et la formulation des politiques en matière de changements climatiques à travers le CAPC.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.