Le personnel de la CEA dénonce les violences faites aux femmes

27 Novembre 2013
communiqué de presse

«Nous sommes tous unis contre les violences faites aux femmes !» C'était le cri d'écho de tout le personnel de la CEA à Yaoundé au début d'une campagne des 16 jours pour dénoncer les violences faites aux femmes. Tous vêtus en couleur ORANGE, ils ont rejoint leurs collègues de l'ONU à travers le Cameroun et le monde entier à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, célébrée le 25 novembre.

Comme s'il était présent sur les lieux, le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, à travers son message pour la journée a dit « Je me félicite que de nombreuses voix s'élèvent en faveur de l'éradication de cette violence, qui touchera près d'une femme sur trois au cours de sa vie » a-t-il dit.

« Je salue l'action des dirigeants qui s'efforcent, par leur action législative et par un changement des mentalités, de contribuer à cette cause. Je rends également hommage à tous ces héros qui, partout dans le monde, aident les victimes à se rétablir et à devenir des agents de changement. »

Pour sa part, un haut fonctionnaire de la CEA présent pour la circonstance a noté que «Nous nous joignons au Secrétaire Général des Nations Unies et aux personnes de bonne volonté dans le monde entier pour affirmer qu'il n'y a aucune excuse pour la violence faite contre les femmes , une pratique qui retard les progrès économiques et sociaux comme il se doit.»

Il a ajouté que « la violence faite à l'égard des femmes se produit aussi dans le domaine économique. Lorsque la croissance économique n'est pas inclusive pour permettre aux femmes, qui travaillent souvent plus dure pour créer les conditions idoines liées à la croissance, cette tendance à les oublier représente une forme de violence. Il est de notre devoir, en tant que la CEA, de continuer à plaider pour la promotion de l'agenda d'une transformation qui réponde aux besoins économiques des femmes en Afrique ».

Cette période d'activisme appui la campagne du Secrétaire Général de l'ONU intitulée « Tous unis pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes ». Entre autres, la campagne plaide pour un objectif global de développement post-2015, à part, pour atteindre l'égalité des sexes, les droits et l'autonomisation des femmes, dont l'élimination des violences à leur endroit doit être un élément clé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.