Programme de lancement sur la promotion et le développement stratégique des chaînes de valeur agricoles en CEDEAO par la CUA-CEA

2 Décembre 2013
communiqué de presse

Addis Abeba — Reconnaissant le rôle que la chaîne de valeur stratégique des produits agricoles peut jouer dans la transformation agricole en Afrique et ultérieurement renforcer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance en milieu rural; la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), en collaboration avec la CEDEAO, la Commission de l'Union africaine et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dans le cadre du PDDAA a lancé le programme intitulé «Programme de lancement sur la promotion et le développement stratégique des chaînes de valeur agricoles en CEDEAO», la semaine dernière à Cotonou, au Bénin.

Dans le cadre de ce programme, les études sur l'analyse de la chaîne de valeur seront effectuées sur le riz, le maïs et l'élevage, cette semaine, en Côte d'Ivoire, et la semaine prochaine, au Ghana. L'objectif global est de permettre aux partenariats public-privé efficaces de jouer un rôle important dans le développement d'un secteur agro-industriel dynamique capable de saisir les opportunités inexploitées telles que les économies d'échelle, les complémentarités intra-régionales, le commerce et l'économie des transactions dans les investissements transfrontaliers en vue de favoriser le développement agricole.

D'autres pays suivront. L'étude, qui comprendra plusieurs autres pays d'Afrique de l'Ouest se déroulera comme suit:

1. Une Analyse de la chaîne de valeur de maïs aura lieu au Bénin, Ghana, Mali et en Côte d'Ivoire.

2. Une Analyse de la chaîne de valeur de riz, aura lieu au Sénégal, Ghana, Mali et en Côte d' Ivoire.

3. Une Analyse de la chaîne de valeur de l'élevage sera menée au Mali.

La CEA collaborera avec plusieurs partenaires au cours de l'étude, y compris l'Institut international pour l'agriculture tropicale (IITA), l'Institut international de recherche sur l'élevage (ILRI), l'AfricaRice, le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF/WECARD) et l'Institut de recherche sur les politiques agricoles et l'alimentation (FAPRI).

Ce programme vise à contribuer à la formulation d'un programme transnational intégré et régionalement intégré, qui soutiendra toutes les initiatives et stratégies nationales en Afrique de l'Ouest sous l'égide de la CEDEAO pour le développement stratégique des chaînes de valeur des produits agricoles, à savoir le riz , le maïs et l'élevage. Il fournira aux décideurs politiques africains des options politiques fondées sur des données probantes pour faciliter la prise de décisions éclairées pour la transformation du secteur agricole, qui reste le principal employeur en Afrique et contribue à plus de 70 % des possibilités d'emploi.

Le programme vise également à identifier les pragmatiques, les options politiques concrètes pour favoriser le développement agricole par le biais, notamment, de l'autonomisation des petits agriculteurs, l'amélioration de la productivité agricole et l'amélioration de la compétitivité dans le cadre de l'industrialisation des produits de base, initié et commandé par la CEA, et sur le point d'être approuvé comme la voie pour le développement de l'Afrique par la dernière Conférence des ministres de finances, organisée conjointement par l'UA et la CEA, qui s'est tenue en Côte d'Ivoire en avril 2013.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.