Rapport 2015, objet d'attention à la table ronde, à Casablanca

Photo: UNECA
Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique au dernier sommet de l'UA.
22 Mai 2015
communiqué de presse

Casablanca / Addis-Abeba — La Commission économique pour l'Afrique organise une table ronde sur l'édition actuelle du Rapport économique sur l'Afrique (ERA), lancé en mars 2015 qui a pour thème L'industrialisation par le commerce. La session se tiendra lors de la Conférence annuelle du Réseau mondial pour le développement prévue du 11 au 13 juin 2015, à Casablanca, au Maroc.

M. Adam Elhiraika, le Directeur de la Division des politiques macroéconomiques, dit que l'évènement est organisé dans le contexte des débats récents sur l'industrialisation à base de produit primaires et du rôle important des politiques industrielles dans le processus de transformation structurelle de l'Afrique; la nécessité d'une forte relation entre le commerce et l'industrialisation ainsi que le rôle, l'importance de la politique commerciale et le commerce dans le processus d'industrialisation ont été fortement soulignés.

La session comprendra un exposé présenté par M. Adam Elhiraika sur les principaux résultats et recommandations de politique formulés par le Rapport qui sera suivi d'un panel sur les opportunités et défis du commerce comme moteur de l'industrialisation en Afrique.

S'appuyant sur les éditions précédentes, le Rapport de cette année révèle que les pays africains affichent des taux de participation élevés dans les chaînes de valeur mondiales, mais sont pour la plupart limités à des niveaux très faibles, tirés par les exportations de matières premières. Le commerce intra-africain en produits intermédiaires, nettement plus diversifié que le commerce avec le reste du monde, offre des opportunités pour la création des réseaux de production régionale susceptibles de conduire à la création de valeur ajoutée et accélérer l'industrialisation. Cependant de nos jours, 88% des intrants importés par l'Afrique proviennent de l'extérieur du continent.

M. Elhiraika dit que la politique commerciale a un rôle important à jouer afin de renverser cette tendance et promouvoir le commerce de produits intermédiaires. L'utilisation adéquate des instruments de politique commerciale peut à cet effet encourager l'intégration, la création et la mise à niveau des activités économiques le long des chaînes de valeur.

Il remarque que de tels instruments peuvent également soutenir le renforcement des capacités afin d'ajouter de la valeur aux différents produits. Il cite qu'un cadre de politique commerciale sélectif et stratégique peut être un outil clé pour une industrialisation induite par le commerce et explique que la succession des reformes de politique commerciale, tout en tenant compte des déséquilibres dans les relations commerciales actuelles, peut créer un environnement propice au développement des chaînes de valeur régionales.

Il souligne que stimuler le commerce intra-africain ainsi que son contenu industriel pourrait rapidement être atteint à travers la mise en œuvre d'une Zone de libre-échange continentale. Ceci contribuerait à supprimer toutes les barrières tarifaires sur les biens qui persistent sur le continent et lutter contre celles liées au commerce des services.

Le Rapport Économique sur l'Afrique est une publication annuelle phare de la CEA. Prière télécharger un exemplaire ici: http://www.uneca.org/fr/publications/rapport-economique-sur-lafrique-2015

Pour des entretiens avec les médias sur le Rapport et les questions relatives au thème, prière contacter Denekews[at]uneca[dot]org

Prière visiter le site suivant pour des articles connexes http://www.uneca.org/fr/launch-era2015

Tagged:

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.