Carlos Lopes adresse le dialogue de haut niveau de l'Ouganda sur le financement du développement

9 Juillet 2015
communiqué de presse

Kampala — Le Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, M. Carlos Lopes a visité Kampala, Ouganda à l'invitation du Ministère des Affaires étrangères et l'équipe du pays de l'ONU pour adresser une session dans le Dialogue de Haut Niveau sur le Financement du Développement avec le Président de la 69e Assemblée Générale des Nations Unies, le Ministre Sam Kutesa.

Le Dialogue de Haut Niveau a eu lieu le 20 Juillet, après la conclusion de la Conférence Internationale sur le Financement du Développement à Addis-Abeba. Il a été considéré comme une opportunité pour exposer les résultats de la Conférence et pour discuter des objectifs et de l'orientation de l'Ouganda pour la mobilisation des ressources domestiques.

Dans son discours, M. Lopes a noté que la mise en œuvre de l'après-2015 Agenda exigerait son internalisation et adaptation aux besoins et aux particularités spécifiques de l'environnement et contexte local. Il a félicité le Gouvernement de l'Ouganda pour sa forte tradition en matière de planification du développement qui remonte à l'ère des Stratégies de Réduction de la Pauvreté et de la vision 2040 du pays, qui est centré sur les éléments clés de la durabilité économique, sociale et de l'environnement.

Le Secrétaire exécutif a également participé en tant que commentateur à un panel sur le Potentiel des Ressources Inexploitées pour le Financement du Développement Durable en Ouganda, avec les responsables gouvernementaux de haut niveau, des représentants de l'Administration Fiscale de l'Ouganda, le Vice-gouverneur de la Banque de l'Ouganda et le Coordonnateur Résident des Nations Unies.

Dans son intervention, M. Lopes a porté sur la nécessité de concentrer l'aide publique au développement sur sept priorités, qui comprennent: favoriser le développement, l'administration fiscale et douanière, le développement des plans d'assurance de crédit, la propriété intellectuelle, la réforme du secteur de l'éducation, les systèmes de gestion de la dette et la gestion des infrastructures transnationales.

M. Lopes a aussi saisi l'occasion pour rencontrer l'Equipe Pays des Nations Unies en l'Ouganda et a partagé ses réflexions sur le programme de transformation de l'Afrique avec les chefs des Agences des Nations Unies et du FMI. Il a également rencontré, à cet égard, les Ambassadeurs résidents dans le pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.