Partenariat Cameroun-CEA renforcé

25 Novembre 2015
communiqué de presse

Yaoundé — Les actions de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) pour accompagner le Cameroun et les Etats d'Afrique centrale dans leurs efforts de mise en œuvre de politiques de développement en vue de la transformation structurelle de leurs économies viennent d'être saluées, une fois de plus, par les autorités camerounaises.

C'était au cours de la première visite de travail de la Secrétaire Exécutive Adjointe Chargée de la Diffusion du Savoir de la CEA, Mme Giovanie Biha au Cameroun, qui abrite le Bureau Sous-Régional de la CEA pour l'Afrique centrale. Cette visite s'est achevée aujourd'hui sous le signe du renforcement de la coopération entre le Cameroun et la CEA.

Les moments forts de la visite ont été les entretiens avec des ministres ainsi que plusieurs hauts fonctionnaires des ministères et institutions en charge des questions de développement économique.

Un des points saillant des échanges entre la Secrétaire Exécutive Adjointe et les autorités camerounaises a porté sur les résultats du projet de 212.518 dollars financé par la CEA en appui à l'Institut National de la Statistique (INS) pour acquérir des tablettes androïdes avec une application connue sur le nom CAPI, permettant la collecte des données des prix agricoles dans les 10 régions du pays. L'INS a également bénéficié du partenariat avec l'Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) du Cameroun et de la collaboration du Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural, du Ministère de l'Elevage, des Pêches et des Industries Animales, et de l'Institut Sous-Régional des Statistiques et de l'Economie Applique (ISSEA). L'INS envisage d'appliquer la même technologie mobile d'autres secteurs de l'économie. Mme Biha s'est réjouie du succès déjà enregistré par le projet et à souhaité que cette expérience soit partagée avec d'autres pays de l'Afrique centrale.

Toujours dans le cadre de la collecte fiable et de l'analyse des données pour une meilleure prise des décisions économiques, la Secrétaire Exécutive Adjointe a échangé avec les autorités sur la publication prochaine, par la CEA, des Profils pays.

Mme Biha a aussi discuté avec ses interlocuteurs la situation du Plan Directeur Consensuel des Transports en Afrique Centrale (PDCT-AC), et les travaux du Comité de Pilotage de la Rationalisation des Communautés Economiques Régionales en Afrique Centrale (COPIL/CER-AC), ainsi que sur l'appropriation par le Cameroun de l'Indice Africain de Développement Social développé par la CEA pour mesurer le degré d'exclusion sociale en Afrique afin d'y remédier au moyen de politiques plus inclusives.

Il a été également question d'échanger avec le pays hôte, sur l'appui technique que la CEA pourrait fournir au Cameroun dans la mise en œuvre du projet e-Emploi pour aider les jeunes camerounais dans la recherche d'un emploi en ligne, de manière efficace ; ainsi que sur des questions préoccupantes de l'heure telles que les déficits en énergie des pays de l'Afrique centrale, les changements climatiques et l'agriculture de troisième génération.

Il est à noter que pendant son séjour au Cameroun, la Secrétaire Exécutive Adjointe Chargée de la diffusion du Savoir de la CEA a été reçue par : le Ministre des Relations Extérieures - Monsieur Lejeune Mbella Mbella, le Ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire - Monsieur Louis Paul Motaze, le Ministre des Travaux Publics - Monsieur Emmanuel Nganou Djoumessi, le Ministre des Affaires Sociales - Madame Pauline Irène Nguene née Kendeck, le SecrétaireGénéral duMinistère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle - Mme NGOBOEKOTTO Jeanne Aimée et le Directeur de l'Institut National de la Statistique - Monsieur Joseph Tedou.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.