Edifier mieux les Experts sur l'utilité et les spécificités des profils pays

5 Janvier 2016
communiqué de presse

Niamey — La 19ème Session du Comité Intergouvernemental des Experts (CIE) de l'Afrique de l'Ouest se tiendra du 25 au 26 février 2016 à l'Hôtel King Fahd de Dakar (Sénégal). Elle est organisée par le Bureau Sous-Régional pour l'Afrique de l'Ouest de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et le Gouvernement Sénégalais en collaboration avec les Communautés Economiques Régionales (CER).

Cette 19ème session du CIE regroupera des délégués issus des 15 Etats membres de l'Afrique de l'Ouest ainsi que de hauts représentants et experts de laCommunauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), de l'Union du Fleuve Mano (UFM),de la Banque Africaine du Développement(BAD) et autres institutions financières d'Afrique de l'Ouest,des Agences du Système des Nations Unies, des Organisations Intergouvernementales(OIG) et Non Gouvernementales et des partenaires au développement.

Le thème choisi pour être débattu cette année s'intitule «Les Profils pays de la CEA : des outils au service de la transformation structurelle des pays d'Afrique de l'Ouest». Le choix de ce thème à l'agenda de la 19ème session du CIE découle de la volonté du Bureau Sous-Régional de la CEA pour l'Afrique de l'Ouest d'édifier les délégués des pays membres sur l'utilité et les spécificités propres de ces profils pays en soulignant ce qui les différencie des documents similaires produits par d'autres institutions.

A la différence de ceux-ci, les profils pays de la CEA viseront plutôt à fournir à chaque pays africain une analyse désintéressée de sa situation économique et sociale, étayée par un certain nombre d'indicateurs globaux, notamment l'Indice Africain de Développement Social (IADS), l'Indice de Développement des Inégalités de Sexes en Afrique (IDISA) et l'Indice d'Intégration Régionale (IIR).Ils serviront aussi de sources de données comparatives pour répondre aux besoins des milieux universitaires, de la société civile, des investisseurs et des analystes. Enfin, ils contribueront au développement des systèmes statistiques africains à travers le renforcement de la disponibilité des données de source nationale, à jour, multisectorielles, désagrégées et répondant aux normes et standards internationaux.

Ainsi, la 19ème session du CIE a pour objectif principal de débattre des récentes évolutions pouvant impacter le développement économique et social des pays de l'Afrique de l'Ouest, en vue d'identifier les principaux défis à relever, et de faire des recommandations pour accélérer la croissance et la transformation économique de la sous-région. Dans cette perspective, les participants auront à examiner le rapport préparé par le Bureau sur the thème susmentionné, lequel servira de principal document de discussions. Ils examineront aussi la note sur les conditions économiques et sociales en 2015 et les perspectives 2016 en Afrique de l'Ouest. En outre, ils analyseront le rapport récurrent sur la mise en œuvre des agendas régionaux et internationaux, qui met cette année l'accent sur la transition entre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) achevés en 2015 et les Objectifs du Développement Durable (ODD) adoptés sous les auspices des Nations Unies en septembre 2015. Par ailleurs, il leur sera exposé pour appréciations et validation, le rapport d'activités du Bureau de l'exercice 2015 et son programme de travail prévisionnel 2016.

De cette 19ème session du CIE, il est attendu :(i) une prise de conscience accrue au niveau des États membres sur les difficultés économiques et sociales que rencontre la sous-région et sur la nécessité d'adopter les stratégies appropriées pour les surmonter; (ii) l'appropriation des profils pays de la CEA comme outils au service de la transformation structurelle des pays d'Afrique de l'Ouest ; (iii) une bonne compréhension des enjeux des Objectifs du Développement Durable (ODD), de ce qui les diffère des OMD, de la position commune adoptée par les Etats africains pour leur élaboration et des avantages que chaque pays peut en tirer et (iv) une implication plus active des États membres dans le travail du Bureau et dans les programmes élaborés pour fournir une assistance aux États membres.

Rappelons qu'en plus de l'examen de questions économiques et sociales, le Comité Intergouvernemental des Experts (CIE) de l'Afrique de l'Ouest qui comprend des hauts fonctionnaires de tous les pays membres de la sous-région, se réunit tous les ans pour faire le point des activités du Bureau et donner des orientations sur l'élaboration de son programme de travail.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.