La relation entre transferts des migrants et développement à l'étude à Rabat (Atelier régional)

Le transfert d'argent vers l'Afrique est jugé de plus en plus cher par la diaspora
21 Janvier 2016
communiqué de presse

Rabat — La Commission Economique pour l'Afrique (CEA - Bureau pour l'Afrique du Nord) et la Commission Economique pour l'Asie Occidentale (ESCWA) tiennent, du 1er au 2 février 2016 à Rabat (Maroc), un Séminaire régional sur les transferts des fonds des travailleurs en Afrique du Nord et dans le monde arabe.

Organisé à la suite d'une série d'études et rencontres de la CEA et de l'ESCWA sur les transferts de fonds des migrants et leur impact sur le développement de leurs pays d'origine, cet atelier vise à dresser une analyse comparative régionale à partir des informations et conclusions relevées en Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Soudan, Tunisie et au Yémen.

A cette occasion, des représentants des différents pays concernés ainsi que des experts internationaux assisteront aux travaux.

Evènement : Séminaire régional sur les transferts des fonds des travailleurs expatriés

Date : Le 1er et 2 février à partir de 9h00

Lieu : Rabat (Maroc)

Pour plus d'informations, contacter :Service de communication (CEA-Bureau pour l'Afrique du Nord) : Tel +212 (0) 537 548 749 ; Email : hfilali-ansary@uneca.org; cea.an.coms@gmail.com

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.