Les experts africains, en négociations pour un accord de libre-échange continental

Photo: Uneca
Commerce en Afrique
10 Février 2016

Abidjan — Des experts issus de sept Commissions économiques régionales en Afrique (CER), la CUA, la BAD, la CEA, la CNUCED, les universités, les instituts de recherche et la société civile se sont réunis à Abidjan, pour discuter de la structure et du contenu possibles d'un accord de Zone de de libre-échange continentale (ZLEC).

La réunion qui est abritée par la Banque africaine de développement a examiné les expériences des CER en matière de libéralisation des échanges et des enseignements possibles pour la ZLEC; du Traité d'Abuja et du processus d'élaboration de traité de l'UA; de la portée, des principes de négociation, des objectifs et du cadre institutionnel des négociations de la ZLEC; d'un plan proposé pour les accords de la ZLEC; de libéralisation du commerce des marchandises, y compris des modalités de la suppression des droits d'importation, des obstacles non tarifaires, des restrictions quantitatives et des règles d'origine; des recours commerciaux; de la coopération douanière et de la facilitation du commerce; des domaines liés au commerce, y compris des obstacles techniques au commerce, des mesures sanitaires et phytosanitaires; du règlement des différends; et des modalités de négociations sur les services, des secteurs agricole et industriel.

Dans leurs déclarations liminaires, les représentants de la CUA, du NEPAD, de la BAD et de la CEA ont tous souligné l'importance de cette réunion en ce qui concerne les préparatifs techniques pour les négociations de la ZLEC. On a noté, en particulier, que la ZLEC est une structure institutionnelle et juridique complexe et de grande ampleur, qui devra inclure tous les 54 États membres de l'UA.

Pour que la ZLEC soit établie avant la date fixée de 2017, les négociations devront être menées et conclues de manière efficace et rapide. Il est fait mention dans le cadre, en ce qui concerne l'appui technique au cadre de négociations de la ZLEC et la facilitation du processus de négociations de la ZLEC que le Groupe de travail de la ZLEC réclame par conséquent, des contributions du groupe d'experts.

Le groupe a convenu d'un plan proposé de l'accord de la ZLEC et des travaux de suivi pour mettre au point un projet de travail en vue d'un premier échange d'opinions avant le premier Forum de fond de négociations commerciales en avril 2016.

Tagged:

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.