Le Ministre Amadou Ba lancera avec vigueur à Dakar trois publications phares de la CEA

13 Juin 2016

Dakar — Sous l'autorité du Ministre Sénégalais de l'Economie, des Finances et de la Planification, M. Amadou Ba et en présence de Mme. Karima Bounemra Ben Soltane, Directrice de l'Institut Africain du Développement Economique et de la Planification,(IDEP), se tiendra , le 14 juin 2016 dans cet Institut, une rencontre de haut niveau consacrée à la dissémination du Profil de pays du Sénégal, du Rapport économique sur l'Afrique 2016 portant sur la thématique « Vers une industrialisation verte en Afrique » et de la quatrième édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique 2016 intitulée « Mesurer la corruption en Afrique : prendre en compte la dimension internationale ».

Outre les responsables au plus haut sommet du Ministère Sénégalais de l'Economie, des Finances et de la Planification, sont attendus à cet atelier de dissémination de ces trois publications phares de la CEA, les Autorités des Ministères en charge, de l'Industrie et des Mines, de l'Environnement, de la Justice, de l'Intégration régionale, des Structures en charge de politique de promotion de la bonne gouvernance, de la Direction en charge de la promotion du Genre, de l'Institut National de la Statistique, des Universités, de l'Ecole Supérieure de la Statistique, des médias, des Agences du Système des Nations, de la Banque Africaine de Développement, des Partenaires au développement, de l'Union Africaine, des Communautés économiques régionales, des experts et étudiants.

L'objectif assigné à cette rencontre est de : (i) informer et sensibiliser les décideurs, partenaires au développement et autres acteurs vivant au Sénégal sur le profil socio-économique de ce pays établi par la CEA en 2015, la situation économique en Afrique et l'état de la gouvernance sur le continent, (ii) discuter des résultats de l'analyse thématique sur la diversification des exportations du Sénégal, l'industrialisation de l'Afrique à travers l'économie verte et la mesure de la corruption,(iii) échanger sur les recommandations de politiques issues de ces trois publications phares de la CEA et examiner les conditions de leur mise en œuvre effective, et enfin (iv) formuler des recommandations et des orientations en vue d'améliorer les prochaines éditions de ces publications.

Notons que ces trois publications phares de la CEA que le gouvernement Sénégalais s'honore de lancer contribuent grandement à la transformation structurelle des économies africaines.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.