Sierra Leone s'entretient avec les principales parties prenantes sur la nouvelle politique minière

Savoir et bonne gouvernance nécessaires, pour contrôler les ressources naturelles en Afrique.
14 Août 2016

Le Centre africain de développement minier (CADM), sur requête du Gouvernement de Sierra Leone, a organisé un atelier de trois jours sur le Projet Afrique « Extraction minière » (AMV) afin de mieux comprendre ledit Projet et la nouvelle politique minière de base du pays.

L'atelier de sensibilisation, organisé du 26 au 28 juillet 2016 et qui avait pour thème, Sensibilisation du Projet Afrique « Extraction minière » en Sierra Leone, a réuni 75 participants. Parmi les participants, se trouvaient divers groupes d'intervenants à travers le pays, y compris les établissements d'enseignement, les organismes gouvernementaux, les partenaires de développement, le secteur privé secteur, les médias, les Organisations de la société civile et les Institutions des Nations Unies.

L'atelier a porté sur la facilitation de contributions éclairées de nombreuses parties prenantes à l'élaboration de la politique minière de base de la Sierra Leone (CMP) grâce à une meilleure connaissance et une compréhension dudit Projet et de ladite politique.

Dans son discours d'ouverture, Honorable Abdul Ignosi Koroma, Ministre adjoint des mines et des ressources minérales, souligne le rôle du CADM dans leur processus, « je tiens à remercier le Centre de nous avoir soutenu dans nos efforts de domestication du Projet Afrique « Extraction minière ». Ledit Projet établit une voie claire et complète pour les pays africains afin d'optimiser les avantages qu'ils peuvent tirer du secteur minier et la Sierra Leone veut être un exemple des résultats positifs que peut apporter le Projet à un pays ».

L'atelier visait également à établir une base de données des participants capables de servir des personnes ressources pour la sensibilisation en matière du Projet Afrique « Extraction minière » dans leurs communautés, dans le cadre des réunions consultatives multipartites sur la politique minière de base de la Sierra Leone dans tout le pays.

Note aux rédacteurs sur le Projet Afrique « Extraction minière »:

Officiellement adoptée par les chefs d'État africains en 2009, le Projet Afrique « Extraction minière » (AMV) est la réponse africaine pour lutter contre le paradoxe qui dit que les importantes richesses minérales coexistent aux côtés de la pauvreté généralisée. Autrement dit, ledit Projet décrit la feuille de route d'une exploitation transparente, équitable et optimale des ressources minérales pour soutenir une croissance large et durable et un développement socio-économique en Afrique.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Mme. Daisy Leoncio

Chargée de communication

Centre africain pour le développement minier

dleoncio@uneca.org

Visitez nous au www.africaminingvision.org

Ou suivez-nous sur les médias sociaux:

Facebook

Twitter

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.