Addis-Abeba accueille le 10ème Forum pour le développement de l'Afrique

ECA
Thème du 10e Forum pour le Développement de l'Afrique
11 Août 2016

Addis-Abeba — Les préparatifs du Dixième Forum pour le développement de l'Afrique (AFD) ont atteint un stade avancé et les organisateurs tels que, l'Union africaine, la Banque africaine de développement et la Commission économique pour l'Afrique, sont en mode réglage.

Le forum, qui se tiendra à Addis-Abeba, en Éthiopie, du 13 au 17 novembre et qui a pour thème, « Migration et transformation de l'Afrique », réunit un grand nombre de participants, dont des chefs d'État et de gouvernement, les décideurs des États membres africains, les partenaires de développement, les institutions des Nations Unies, les universitaires, les Organisations de la société civile, le secteur privé, les politiques éminentes et les personnalités influentes, entre autres.

Le thème s'appuie sur le programme de développement de 50 ans de l'Afrique, connu sous le nom de l'Agenda 2063, et de l'Agenda 2030 pour le développement durable.

« Le thème s'explique par la prise de conscience que nous cherchons à renforcer du rôle central et important que joue la migration dans le développement inclusif et durable et de la compréhension du rôle de la migration internationale dans la promotion de la croissance inclusive et de la transformation en Afrique », dit l'Économiste en chef de la CEA, le Secrétaire exécutif adjoint de la CEA, Abdalla Hamdok.

M. Hamdok affirme que le forum est l'occasion pour les décideurs africains d'analyser les questions, d'examiner les progrès, de discuter des options de politiques, de renforcer les partenariats et d'observer un consensus sur les différentes stratégies appropriées pour mettre la migration au profit de la transformation de l'Afrique.

« Le principe de base sur lequel reposeront les discussions au forum concerne le rôle essentiel que joue la migration internationale dans les efforts que fait le continent pour développer, améliorer le bien-être, la paix, la stabilité et créer des emplois pour notre population croissante », déclare M. Hamdok.

« Ainsi, la 10ème édition permettra aux décideurs africains et autres parties prenantes d'examiner les différents moyens à mettre en place pour que le continent puisse tirer parti de l'explosion de la jeunesse ou de son dividende démographique en vue de réaliser la croissance, la prospérité et « ne laisser personne pour compte » dans la transformation de l'Afrique, comme le dicte l'Agenda 2030.

Migration, ajoute-t-il, continue de façonner la dynamique entre les pays où les jeunes migrent en majorité à la recherche d'emplois ou pour poursuivre leur éducation.

La question de la migration est devenue un sujet majeur du débat international avec des reportages sensationnels que diffusent certains médias pour susciter des émotions et alimenter les stéréotypes déjà existants, en particulier sur les nombreux Africains qui quittent le continent, la criminalité, l'asile et les questions connexes.

L'ADF, dit M. Hamdok, abordera toutes les questions liées à la migration, en particulier, celle-ci favorisant la mobilité régionale sur le continent, le dividende démographique et la migration, les compétences, la création d'emplois, la mobilisation des ressources humaines et financières de la diaspora africaine pour le développement et les nouvelles orientations et tendances de la migration africaine.

Le Forum est un évènement biennal phare de la Commission économique pour l'Afrique qui offre une plate-forme multipartite pour débattre, discuter et proposer des stratégies concrètes pour le développement de l'Afrique.

Le Forum est organisé en collaboration avec la Commission de l'Union africaine, la Banque africaine de développement et d'autres partenaires clés pour établir un programme de développement propre au continent qui reflète un consensus sur les questions de développement en Afrique.

Le Forum sera précédé par une série d'évènements préparatoires ciblés, organisés par diverses institutions, afin de favoriser des discussions supplémentaires sur les questions relatives au thème principal.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.