L'IDEP renforce les capacités de 25 décideurs africains dans la formulation de politiques sociales

Photo: Uneca
Africa Carousel
7 Septembre 2016

L'Institut africain pour le développement économique et la planification (IDEP) a accueilli, du 08 au 19 août 2016, 25 cadres africains issus de 11 pays anglophones et 12 pays francophones d'Afrique dans le cadre de son cours de courte durée sur « la Politique sociale pour les planificateurs du développement ».

Les décideurs politiques de niveaux intermédiaire et supérieur travaillant dans les ministères en charge des affaires sociales et de la planification de leurs pays respectifs ont pris part à la formation qui avait pour but d'apporter un appui et de renforcer les capacités des décideurs politiques étant donné que l'Institut sert de facilitateur au continent en matière de renforcement des ressources humaines et de promotion du développement socio-économique.

Lors de la cérémonie d'ouverture de la formation, M. Simon Njoe, représentant Mme Karima Bounemra Ben Soltane, Directrice de l'IDEP, a rappelé que « des politiques sociales bien formulées ont été à la base du processus de développement économique dans les pays développés et à revenu intermédiaire ». Et n'a pas manqué d'ajouter que la formation est cruciale pour les décideurs africains afin qu'ils continuent à renforcer, actualiser et relever les aptitudes et les compétences techniques pour orienter la croissance économique dans leurs pays respectifs.

Il dit que les inégalités demeurent cependant dans la plupart des pays africains en dépit du fait que de nombreux pays africains ont réalisé des progrès notables dans les secteurs sociaux au cours des dernières années.

Les crises économiques mondiales, ajoute-t-il, ont failli bouleverser les nombreux acquis sociaux, au risque de voir l'État intervenir dans certains pays pour assurer une redistribution des revenus, un accès égal aux services sociaux et à la protection contre les chocs économiques.

C'est dans ce contexte que l'IDEP a organisé en 2016 la sixième édition de son cours de courte durée sur « la Politique sociale pour les planificateurs du développement ». Ce cours vise à contribuer au développement d'une masse critique de fonctionnaires de niveaux supérieur et intermédiaire évoluant dans le domaine du développement ainsi que de décideurs fortement sensibilisés à la politique sociale qui seront mieux outillés pour formuler et mettre en œuvre des plans de développement dans lesquels les politiques et les stratégies économiques et sociales seront entièrement harmonisées pour concrétiser des résultats générateurs de transformation.

Prenant la parole lors de la cérémonie de clôture, M. Omar Samb, Directeur du portefeuille Évaluation des projets, au Ministère de la femme, de la famille et de l'enfance du Sénégal et représentant la Ministre Mme. Mariama Sarr, souligne l'importance du cours.

Il dit que cette formation offre aux participants une opportunité de partager leurs expériences et leur permet d'apprécier l'importance d'une approche holistique vis-à-vis la prise de décision.

M. Samb rappelle l'importance du rôle redistributif de l'État dans la mesure où les preuves empiriques ont montré que des taux de croissance élevés ne se traduisent pas automatiquement par de meilleurs résultats en matière de développement.

Il ajoute que les questions sociales devaient être systématiquement intégrées aux plans de développement afin que les pays réalisent un développement durable et réduisent la pauvreté.

M. Samp profite de l'occasion pour mettre en exergue le « Plan Sénégal Emergent », un plan de développement à moyen terme du Sénégal, dont le deuxième axe est dédié au renforcement du capital humain, à la protection sociale et au développement durable.

Étaient présents à la cérémonie de clôture, parmi d'autres, les représentants des ambassades participant au cours, le Professeur Jimi O. Adesina, Directeur des cours, de la gestion et du personnel de l'IDEP et Professeur à l'UNISA (Université de l'Afrique du Sud).

Pour leur part, les membres du corps diplomatique ont félicité l'IDEP pour son travail constant dans le renforcement des capacités qui est d'une importance capitale pour le développement des économies africaines.

Les participants se sont vu remettre des certificats de participation à la fin du cours qui s'est déroulé du 8 au 19 août 2016.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.