La CEA a remis le plan directeur du tourisme à l'Éthiopie

Photo: Capital FM
Les églises rupestres de Lalibela sont onze églises monolithiques taillées dans la roche. Elles se trouvent dans la ville de Lalibela en Éthiopie.
15 Septembre 2016

Addis-Abeba — La vice-secrétaire exécutif de la CEA, Giovanie Biha, a remis un Plan Directeur du Tourisme de l'Ethiopie à la ministre du tourisme et de la culture de l', Mme Aisha Mohammed Mussa.

Ce plan, qui est destiné à guider les activités de tourisme en Ethiopie pour les dix prochaines années, a été mis au point par la CEA en collaboration avec le ministère de l'Ethiopie du tourisme et de la culture.

Dans son allocution lors de l'événement, Mme Biha a salué les efforts de l'Ethiopie pour stimuler le tourisme, qu'elle décrit comme un secteur qui pourrait accélérer la transformation structurelle grandement nécessaires en Afrique.

"En 2015, la valeur de l'industrie en Afrique se situait à plus de 180 milliards de dollars, ce qui représente 8% du PIB du continent", a déclaré Mme Biha. "Cela dépasse les contributions de l'industrie manufacturière et du secteur bancaire."

Le secrétaire exécutif adjoint, cependant, a déploré le fait que la part mondiale du tourisme de l'Afrique était seulement 3% de 7,600 milliards en 2015.

«Voilà pourquoi la CEA déploie les efforts incessant pour lever les obstacles au développement du tourisme régional, y compris la connectivité à travers le continent», a ajouté Mme Biha.

En 2011, la CEA a commandé une étude pour examiner les possibilités et les défis du tourisme en Afrique de l'Est. L'étude a conclu, entre autres, que le cadre régional pour relever les défis auxquels est confronté le tourisme dans la région était nécessaire.

Selon cette recommandation, l'IGAD a élaboré un plan directeur avec l'appui technique de la CEA. Selon Geoffrey Manyara, un économiste de la CEA qui a contribué à l'élaboration du plan directeur, Les Etats-membres ont été poussés à l'action par le cadre régional de l'IGAD.

"Le plan directeur de l'IGAD a recommandé que les Etats membres ayant des instruments de développement du tourisme devraient les alignes au plan directeur régional de l'IGAD», a déclaré M. Manyara. "Un certain nombre d'Etats membres ont depuis lors approché la CEA afin de les aider à développer leurs plans respectifs. Donc, nous avons commencé avec l'Éthiopie en 2013. "

Le plan de l'Ouganda a été achevé en 2014, et le travail d'elaboration du plan de tourisme au Djibouti continue.

La cérémonie de remise a eu lieu lors d'un atelier régional de l'Organisation mondiale du tourisme à Addis-Abeba. Dans son allocution d'ouverture, Mme Elcia Grandcourt, directeur du programme régional de cette Organisations en Afrique, a décrit « Ethiopian Airlines » comme le principal moteur pour le développement durable de voyage et du tourisme en Afrique.

«Nous félicitons Ethiopian Airlines pour le travail accompli en faveur de la libéralisation de l'air en Afrique", a déclaré Mme Grandcourt. "Cela inclut le récent accord «ciel ouvert», signé entre l'Ethiopie et le Rwanda, ce qui souligne l'impact positif de l'intégration régionale sur le secteur du tourisme.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.