Le CAPC et IDEP lancent un nouveau programme de formation sur le commerce, le genre et le développement

4 Novembre 2016

Dakar — La première session du cours sur le commerce, genre et développement a eu lieu du 31 octobre au 4 novembre 2016, à Dakar au Sénégal.

Le cours a été conjointement conçu par le Centre africain pour la politique commerciale (CAPC) et l'Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) de la Commission économique pour l'Afrique.

Ce cours est destiné aux fonctionnaires de niveau intermédiaire et supérieur dans les ministères du commerce à travers le continent. Il fournit des idées sur les liens complexes qui existent entre le commerce, le genre et le développement et offre un aperçu des politiques comme solutions pour surmonter les déséquilibres en matière de genre dans les résultats commerciaux.

Au cours de la semaine, divers exercices ont également été menés afin que les participants pratiquent et appliquent les notions apprises dans les dialogue politiques et dans le contexte de leurs propres activités.

Un des principaux objectifs du cours visait à sensibiliser les professionnels qui travaillent sur les questions de commerce et genre et contribuer ainsi à mieux intégrer la dimension genre dans la politique commerciale à travers le continent.

Pour de nombreux participants, le cours était la première occasion de discuter des questions de genre de manière approfondie et il a été dispensé à un moment crucial où les négociations pour la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) sont en cours.

Un total de 25 fonctionnaires africains venant de 15 pays anglophones a terminé la formation.

Au cours de la cérémonie de clôture, les participants ont été encouragés à agir comme ambassadeurs pour sensibiliser sur les questions de genre dans leurs pays respectifs et de s'appuyer sur les compétences acquises au cours de la semaine.

Ils ont également été encouragés à profiter de leur nouveau réseau et de poursuivre l'échange d'informations et d'expériences après le programme de formation.

La prochaine session du cours est prévue pour 2017 et ciblera les pays africains francophones.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.