22 Novembre 2016

Centrafrique: Risque de guerre inter-ethnique en RCA?

Photo: ONU/Catianne Tijerina
Des Casques bleus servant au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Lundi dernier deux factions de la Séléka se sont affrontées à Bria, ville diamantifère du centre-est de la RCA. Il s'agit des Peuls de l'UPC du général Ali Darassa, contre les Goula, du FPRC du Général Nourredine Adam.

"La RCA risque de passer d'une guerre religieuse à une guerre inter-ethnique" (Rocka Rollin Landoung)

Selon les informations que la Deutsche Welle a recueillies, c'est l'attaque, le 15 novembre dernier du village de Kalaga, à 45 km de Bria, par des éléments de l'UPC du général Ali Ndarassa, des Peuls, contre ceux du FPRC du général Nourredine Adam, des Goula qui a mis le feu aux poudres.

Pourtant, après l'escarmouche, un accord a été trouvé entre les deux parties, grâce à la médiation de la MINUSCA, la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique. Mais l'accord a volé en éclat.

Joint par Deutsche Welle, le ministre-Conseiller spécial, coordonnateur du DDR, Jean Willybiro-Sako, n'a pas souhaité réagir aux événements de Bria. Il affirme ne pas disposer d'assez d'éléments pour apprécier la situation.

En savoir plus

Nouvelles violences à Bria entre deux factions de l'ex-Seleka

La ville diamantifère de Bria, à l'est de la République centrafricaine a été lundi 21… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.