L'ambassadeur du Chili rend une visite de courtoisie à la CEA

25 Novembre 2016

Addis-Abeba — M. Jaime Chomali, l'Ambassadeur du Chili en Éthiopie et Représentant permanent du Chili auprès de l'Union africaine et de la Commission économique pour l'Afrique, a rendu une visite de courtoisie le 24 novembre, à Mme. Giovannie Biha, Secrétaire exécutive adjointe chargée de la diffusion des connaissances.

Au cours de leur réunion, les discussions qui ont porté sur de vastes questions d'intérêt mutuel pour la CEA et le Gouvernement du Chili, ont été soutenues par la possibilité de partenariats dans différents domaines.

Mme. Biha a indiqué que la CEA apporte un appui technique à l'UA et donné l'exemple des négociations sur la Zone de libre-échange continentale, comme collaboration avec les experts de la Commission de l'Union africaine. Elle a également souligné la collaboration continue entre la CEA, le NEPAD et la Banque africaine de développement.

L'Ambassadeur Chomali a salué les travaux et les produits du savoir de la CEA. Il a également fait part de son point de vue sur la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes - CEPALC, dont il a noté la visibilité dans la région d'Amérique latine et qui exerce une influence sur les économies de la région.

Mme. Biha fait savoir que la CEA est considérée par les gouvernements comme une institution qui offre une vision alternative des institutions de Bretton Woods. La CEA essaie de contrebalancer une vision qui a poussé les pays africains dans des «décennies perdues» et les encourage à réévaluer leurs politiques de développement et à se réindustrialiser. Elle a partagé le travail et les études de la CEA sur des questions telles que l'intégration régionale et l'industrialisation.

L'Ambassadeur Chomali a souligné l'expertise du Chili dans le domaine du libre-échange et a exprimé la disponibilité de son gouvernement à apporter son soutien à cet égard. Il a offert l'opportunité de travailler avec la CEA pour coordonner les missions techniques dans les pays d'Amérique latine, étant donné que son ambassade est en mesure d'aider à identifier les contreparties appropriées dans les ministères concernés.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.