19 Janvier 2017

Madagascar: Rencontres à Washington - Ravalomanana dérange le régime

Photo: Midi Madagasikara
Le couple Ravalomanana en campagne.

Dérangé par la rencontre qui a eu lieu vendredi dernier à Washington entre l'ancien président et le vice-président de la Banque mondiale pour l'Afrique, la Présidence de la République a autrement réagi hier à travers un communiqué.

Visiblement, les dirigeants sont préoccupés beaucoup plus par les déplacements à Washington de l'ancien président Marc Ravalomananana que par le péril qui va frapper le pays avec cette histoire de pénurie d'eau. La preuve, si la Présidence de la République n'a pas communiqué jusqu'ici sur les stratégies à mettre en œuvre pour lutter contre cette pénurie d'eau, elle a sorti hier un communiqué comportant une mise au point, voire, un démenti, sur la rencontre que Marc Ravalomanana a eue vendredi dernier au siège de la Banque Mondiale à Washington avec le vice-président pour l'Afrique Makhtar Diop. L'objectif inavoué du communiqué est clair : démentir que les deux hommes n'ont pas discuté durant cette rencontre de la situation économique et politique à Madagascar, et ce malgré le fait qu'ils en aient certainement le droit, en tant qu'ancien président de la République et haut responsable au niveau d'une grande Institution financière mondiale.

« Discussion particulière ». Cinq jours après la rencontre de Washington, le vice-président de la Banque Mondiale pour l'Afrique Makhtar Diop a été reçu au Palais d'Etat d'Iavoloha par le président de la République et des hauts responsables malgaches directement ou indirectement concernés par le problème de l'Energie. Pour légitimer sa « mise au point », qui n'était même pas nécessaire si le régime ne ressentait pas de panique suite au passage de Marc Ravalomanana au siège de la Banque mondiale à Washington, la direction de la Communication de la Présidence a tout fait pour faire parler Makhtar Diop. Diplomate qu'il est, ce dernier n'allait pas dire qu'il avait eu de chaudes discussions avec l'ancien président sur la situation économique et politique dans le pays. D'après Makhtar Diop, selon le communiqué de la Présidence de la République, les deux hommes se sont rencontrés au siège de la Banque Mondiale en dehors du cadre formel de travail, une rencontre que le vice-président de la Banque mondiale qualifie de « fortuite », pour se saluer et échanger brièvement, après la visite de l'Ex-Chef de l'Etat malgache à un employé de la Banque Mondiale, ancien directeur de l'Institution pour Madagascar. Toujours selon le communiqué, Makhtar Diop a indiqué qu'il n'y a pas eu de « discussion particulière » entre lui et Marc Ravalomanana en ce qui concerne Madagascar et la Banque Mondiale, et encore moins à propos des programmes de partenariat déployés.

Déplacements surveillés. En tout cas, force est de constater que les déplacements sur le sol américain de l'ancien président Marc Ravalomanana sont surveillés par le régime en place. Au siège de la Banque Mondiale à Washington, celui-ci n'a pas seulement rencontré Makhtar Diop. Il a également retrouvé le vice-président de la Banque Mondiale pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord, Hafez Ghanem, qui était à l'époque représentant résident à Madagascar. Peut-on imaginer que les trois hommes n'ont pas touché mot de la situation à Madagascar lors de leur rencontre ?

En savoir plus

Marc Ravalomanana à Washington - Rencontre avec des responsables de la Banque mondiale

Le vendredi 13 a fait le bonheur de l'ancien président qui a rencontré des responsables de la Banque… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.