La Présidente libérienne rencontre l'équipe de la CEA pour faire avancer la collaboration

President Ellen Johnson Sirleaf, chairing session of the Economic Community of West African States
21 Février 2017

Monrovia, Libéria — Une délégation de la Commission économique pour l'Afrique a récemment rencontré la Présidente libérienne, Ellen Johnson-Sirleaf. La CEA pour discuter de la collaboration continue entre les deux et du lancement du plan de mise en œuvre des programmes convenus.

La réunion intervient après la signature entre les deux parties, l'an dernier, du Protocole d'accord qui vise à apporter un appui technique au pays, en quête de transformation économique et sociale.

En vertu du Protocole d'accord, la CEA, en collaboration avec les parties prenantes pertinentes au Libéria, fournira un appui technique au Libéria en matière de planification du développement, de domestication des Objectifs de développement durable (ODD), de développement statistique et d'agriculture.

La délégation composée d'experts de la CEA était conduite par Mme Isatou Gaye, de la Division du renforcement des capacités, chargée de superviser et d'appuyer dans l'ensemble, les programmes mis en œuvre dans le cadre du Protocole d'accord.

La Présidente Sirleaf, qui a rencontré l'équipe de la CEA dans son bureau, au Ministère des affaires étrangères, à Monrovia, se dit ravie de la présence de l'équipe de la CEA dans le pays pour le lancement de la mise en œuvre du Protocole d'accord, surtout que le pays se donne la priorité d'améliorer la productivité agricole en tirant parti de cette chaîne de valeur et à en faisant sa base pour le développement structurel du pays.

La CEA apporte un appui technique au Libéria dans des domaines spécifiques et souligne le besoin d'intégrer les Objectifs de développement durable (ODD) et l'Agenda 2063 dans leur processus de planification nationale dans le cadre du programme de transformation du pays.

Les discussions ont également porté sur le plan de développement du pays ou le programme de transformation qui devrait être en place d'ici août 2017.

La Présidente Sirleaf a exprimé son espoir et son optimisme de voir les équipes passer à la phase de mise en œuvre du Protocole d'accord et ne manque pas d'ajouter qu'elle est reconnaissante de la CEA et du travail acharné qu'elle abat avec son gouvernement et d'autres au Libéria pour s'assurer que le pays transforme son économie et en laissant personne pour compte.

Elle remercie en particulier le Secrétaire exécutif par intérim, M. Abdalla Hamdok, de continuer à soutenir le gouvernement libérien dans ses plans de développement.

« Nous espérons que votre échéancier nous permettra d'atteindre cette réalisation stratégique », déclare la Présidente Sirleaf, sur le plan de mise en œuvre du Protocole d'accord de la CEA et les faits saillants des conclusions de l'équipe présentées par Mme Gaye.

La délégation a rencontré diverses parties prenantes, dont le point focal de la mise en œuvre du Protocole d'accord, Boima Kamara, Ministre de la finance et de la planification du développement; Des représentants du Ministère de l'agriculture et de l'Institut libérien de la statistique et des services de géo-information (LISGIS), entre autres.

« Le travail que nous faisons avec le Libéria dans le contexte du Protocole d'accord sera un succès dans le sens où nous observons un engagement de part et d'autre du gouvernement et de la CEA", dit-elle.

« Nous avons déjà mobilisé l'expertise internationale nécessaire et continuerons de le faire. Nous travaillons également avec l'équipe de pays des Nations Unies au Libéria qui est déjà très impliquée dans le processus de développement dans le pays.

Publié par :

Section de la communication

Commission économique pour l'Afrique

B.P. 3001

Addis-Abeba

Éthiopie

Tél: +251 11 551 5826

Email: ecainfo@uneca.org

Tagged:

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.