24 Mai 2017

Ouganda: Le président du FIDA se rend au pays en pleine recrudescence des réfugiés pour discuter de l'appui aux petits producteurs

communiqué de presse

Rome — Au moment où près d'un million de Soudanais du Sud ont traversé la frontière pour le nord de l'Ouganda, créant ainsi l'une des plus grandes colonies de réfugiés au monde, Gilbert F. Houngbo, Président du Fonds international de développement, arrive à Kampala le 25 mai pour discuter avec les autorités ougandaises des efforts visant à soutenir les petits producteurs et à accroître la sécurité alimentaire dans le pays.

Selon une récente analyse, 4,9 millions de Soudanais du Sud sont en situation d'insécurité alimentaire et 100 000 sont à risque de famine. L'arrivée de près de ces réfugiés en Ouganda met une pression supplémentaire sur les agriculteurs locaux et sur la production des denrées alimentaires. La situation est la conséquence du fait que les zones rurales sont souvent négligées par le développement mais elles sont incontournables pour assurer la sécurité alimentaire nationale et mondiale.

"Bien que les aides humanitaires soient importantes lors des crises, le développement à long terme est clé pour apporter des solutions durables et prévenir les souffrances et des pertes humaines dans le futur", a déclaré Houngbo. "C'est pourquoi le travail que nous faisons avec l'Ouganda est tellement important pour aider les populations à saisir les meilleures opportunités pour leur avenir tout en ayant assez de nourriture pour se nourrir et nourrir leurs familles".

À Kampala, le Président du FIDA rencontrera le Vice-Premier Ministre ougandais Moses Ali. Il prononcera également un discours de clôture de l'atelier régional de mise en œuvre des projets et programmes appuyés par le FIDA en Afrique orientale et australe; qui réunit les décideurs et les agents du développement pour discuter des approches novatrices visant à élargir l'accès des populations rurales aux services financiers.

Après, Houngbo fera une visite de terrain dans les districts de Mayuge, Pallisa et Iganga en compagnie du Ministre de l'Agriculture, de l'industrie animale et des pêches, Vincent Ssempijja et du Ministre d'État chargé de la microfinance Keyeyune Haruna Kasolo. Il rencontrera les populations rurales, bénéficiaires d'un projet financé par le FIDA qui a été formulé pour accroître durablement l'accès des communautés rurales aux services financiers. À ce jour, le FIDA appuie quatre projets en Ouganda qui sont en cours d'exécution.

De 1979 à ce jour, le FIDA a financé 16 projets et programmes en Ouganda d'un montant total de 1,4 milliard d'USD, dont 385,7 millions d'USD proviennent des ressources du FIDA ayant bénéficié directement à près de 5 millions de familles rurales.

Communiqué de presse No.: FIDA/32/2017

Le FIDA investit dans les populations rurales en les autonomisant afin de réduire la pauvreté, d'accroître la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé près de 18,5 milliards d'USD environ sous la forme de prêts à faible taux d'intérêt et de dons en faveur de projets qui ont touché environ 464 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome - le centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Ouganda

Tension entre le Rwanda et l'Ouganda

Les habitants de chaque côté de la frontière ougando-rwandaise à Katuna n'ont jamais vraiment… Plus »

Copyright © 2017 International Fund for Agricultural Development. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.