6 Juillet 2017

Cameroun: Ordination épiscopale à Yokadouma - Le chef de l'Etat représenté

Hier, mercredi 5 juillet, Ferdinand Ngoh Ngoh, a pris part au sacre de Mgr Paul Lontsié-Keune

Hier, 5 juillet 2017, au stade municipal de Yokadouma, deux images fortes ont marqué le sacre de Paul Lontsié-Keune en sa qualité de nouvel évêque résident de Yokadouma (Boumba-et Ngoko). La première, celle de l'abbé Paul Lontsié-Keune couché à même le sol pendant une dizaine de minutes, en guise de prosternation devant le nonce apostolique au Cameroun et en Guinée équatoriale, Mgr Piero Pioppo, consécrateur principal. Ce dernier s'entoure, à gauche de Mgr Eugeniusz Juretzko (désormais évêque émérite de Yokadouma) et à droite, de Mgr Dieudonné Watio, évêque de Bafoussam (diocèse dont dépendait jusqu'au 25 avril 2017, l'impétrant).

Il va rester ainsi durant la litanie des saints. Après avoir, quelques minutes auparavant, accepté la charge de nouveau patron de l'église catholique qui est à Yokadouama, Paul Lontsié-Keune quitte la posture couchée pour s'agenouiller alors devant son collège de consécrateurs et recevoir l'onction. Puis, il reçoit l'Evangéliaire, et on lui impose les mains. Outre ses consécrateurs, on voit passer tour à tour à tour, les chefs des provinces ecclésiastiques (Samuel Kleda, Joseph Atanga, Faustin Ambassa Ndjodo, Cornelius Fontem Esua) et la quinzaine d'autres prélats qui ont pu braver les 300 km qui séparent Yokadouma du bitume de Bertoua.

Les insignes pontificaux sont remis au nouvel évêque. C'est donc paré de ses attributs d'évêque (anneau, mitre et crosse) que Mgr Lontsié-Keune traverse toute la pelouse du stade municipal pour aller saluer le ministre, secrétaire général à la présidence de la République. Deuxième temps fort. Le nouveau prélat remercie le chef de l'Etat d'avoir désigné son plus proche collaborateur, Ferdinand Ngoh Ngoh, pour assister à son sacre. Un sacre qui se traduit aussi par l'installation sur la cathèdre. De là, chacun des 16 prêtres du diocèse vient s'agenouiller, baiser l'anneau pour marquer son allégeance au nouveau maître des lieux.

Pour le millier de fidèles catholiques présents, c'est plutôt dans l'allégresse et la joie qu'on entonne le crédo. Et l'on acclame la devise de Mgr Paul Lontsié-Keune: « Deus Caritas est », Dieu et amour, en d'autres termes. Avant de laisser le nouveau père-évêque présider en grande première la liturgie eucharistique à Yokadouma.

Cameroun

Ahmad - «Les Camerounais sont d'accord» pour organiser la CAN 2021

Le pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2019 sera désigné le 9 janvier à Dakar, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.