26 Juillet 2017

Gabon: BIVIGA - A l'épreuve de la raison du plus fort !

opinion

La raison du plus fort est toujours la meilleure. Silence, il est coupable d'avoir dit ! Coupable d'avoir écrit ! Coupable d'avoir diffusé ! Je ne sais quel chef d'accusation pèse sur toi.

Je sais seulement que « Les faits sont sacrés et le commentaire est libre ». Les autres, je les apprendrais si formateurs ou enseignants y est. Ton travail vient de te priver de ta liberté ! Depuis le 17 juin, tu es pour les uns et les autres, injustement arrêté et mis derrière les barreaux. Tu n'es pas seul, Marcel LIBAMA aussi !

Judas Biviga !

Derrière les barreaux, ils viennent de faire de toi un héros. Tu es fort et ils ont tort. C'est normal pour eux. Ainsi vont les choses dans un pays où les ténèbres s'efforcent d'éteindre la lumière. Tu es tout simplement une victime pour nous. Victime d'avoir fait ton travail. De quoi es tu coupable ? Il fallait manquer de professionnalisme. Ton micro a trouvé des bourreaux. Juste que ta plume se trouvait entre le marteau et l'enclume. Cela devrait-il encore étonner nombre de Gabonais ? Non.

Rappelle-toi, ainsi agissent les thuriféraires et leurs gourous dans un pays où les ténèbres s'efforcent d'éteindre la lumière. On doit se taire. Ne rien dire. Silence ! Bouche cousue. Ainsi va notre environnement. Un pays où les assassins connus de tous sont en liberté. Un pays où les auteurs et leurs co-auteurs des crimes de sang sont promus. Les Gabonais les connaissent. Eux aussi le savent. Dans ce beau pays, on acclame le vice et on condamne la vertu. Drôles de pratiques ! Et pourtant, on ne marche pas sur la tête.

Coupable à la barre...

Tu as été jugé et accusé de délit d'entrave à la justice et surtout pour les délits de diffamation par voie de presse et outrage à magistrat. J'applaudis parce que le peuple, sans défense, est à chaque fois outragé ! Malmené à tort ou à raison par ces automates aux ordres, la Loi ne leur vient pas en aide. La Loi, pour ne pas dire la raison du plus fort, chère à La Fontaine, est vraiment la meilleure ! Ils sont au paradis ! Mais j'aurais acclamé s'ils avaient condamné ces criminels, qui sans foi ni loi, enlèvent, violent, violentent, assassinent, tuent, pillent... Mais hélas, ils regardent avec complicité ces hors la loi. Le silence assourdissant de certains hommes de bien, le silence de ces "honnêtes gens" est complice. Or ils regardent le peuple subir des supplices.

Ho honni soit la bouche qui parle au lieu de la fermer !

Honni sois tu, toi qui défends aveuglement et sourdement les oppresseurs. Honni sois tu, qui au lieu d'abattre le lion qui est votre ennemi commun, tu assassines ton frère et te fais dévorer par le félin. Honni sois tu car tu t'es éloigné du bon sens, celui de l'intérêt commun. Honte à vous, car la vérité a fini par triompher.

Biviga et Libama, les As du triomphe contre l'injustice !

Les poings fermés et levés au ciel,c'est le triomphe ! Journaliste et syndicaliste, vous êtes les finalistes vainqueurs de ce bras de fer. C'est la victoire des uns et la défaite des autres ! Vous venez de triompher contre le zèle et l'arrogance. La conscience tranquille, vous avez pris le dessus sur le mal. Ainsi devrait être rendue la justice au nom de laquelle, le peuple exprime sa souveraineté, dans un Etat de droit. Sommes-nous vraiment dans un Etat de droit ? Là est toute la question. En fin de compte, la raison du plus fort n'est pas toujours la meilleure !

Gabon

Vers le retour de Moukagni Iwangou dans la coalition de Jean Ping ?

En cravate rouge, Jean De Dieu Moukagni Iwangou était un proche du défunt leader Pierre Mamboundou Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.