30 Juillet 2017

Cameroun: Deux ans de prison d'Ahmed Abba - La lettre ouverte de Marie-Christine Saragosse

Photo: cpj.org
Ahmed Abba, correspondant de RFI en haoussa
document

Ce dimanche 30 juillet, depuis deux ans jour pour jour, le journaliste Ahmed Abba est en prison au Cameroun. La direction de RFI souhaite que le procès en appel d'Ahmed Abba s'ouvre le plus rapidement possible. En ce triste anniversaire, Marie-Christine Saragosse, la Présidente de France Médias Monde a souhaité lui adresser une lettre ouverte.

Cher Ahmed Abba,

Depuis le tout premier jour de votre arrestation, il y a tristement deux ans aujourd'hui, RFI ne cesse de se mobiliser pour vous défendre.

Depuis ce 30 juillet 2015, la justice camerounaise a écarté les charges principales de « complicité d'actes terroristes » et « d'apologie » qui étaient passibles de la peine de mort. La prison à perpétuité a, elle aussi, été écartée. Mais vous avez été condamné à 10 ans de prison en avril dernier.

Toujours à vos côtés, nous attendons que le procès en appel s'ouvre le plus rapidement possible. Ce procès, nous en sommes convaincus, permettra de faire la preuve que les charges encore retenues contre vous sont sans fondement et que vous n'avez fait qu'exercer votre métier de journaliste dans un contexte difficile.

A chaque audience, RFI a toujours été présente. J'espère quant à moi faire prochainement le voyage au Cameroun pour votre libération.

Vous êtes dans « la famille RFI » : soyez sûr que cette famille n'abandonne jamais les siens !

Marie-Christine Saragosse

Présidente de France Médias Monde

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.