13 Août 2017

Congo-Kinshasa: Nord-Ubangi - Le HCR assiste plus de 9 000 réfugiés centrafricains en non vivres

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) a remis, des articles non-alimentaires à plus de neuf mille réfugiés centrafricains et demandeurs d'asile. Ces personnes sont regroupées dans près de trois mille ménages. Du 5 au 8 août, les bénéficiaires ont reçu entre autres des nattes, couvertures, ustensiles de cuisine et bandes hygiéniques.

Cet appui du HCR avec ses partenaires a touché notamment les localités de Yakoma, Limasa et Satema.

Ces déplacés arrivés depuis 2013 ont été enregistrés lors l'enrôlement biométrique organisé en mars et avril 2017.

Cette assistance a concerné également le dernier afflux des réfugiés en mai dernier. La plupart d'entre eux dormaient à la belle étoile.

35 000 autres sans assistance

Mais le Maire de Gbadolite, Egide Nyipingo, mentionne encore la présence dans la ville et ses environs de près de 35 000 autres réfugiés, sont encore sans abris.

Selon lui, la plupart de ces réfugiés campaient sur des bancs de sable lorsqu'ils avaient fui les troubles dans leur pays.

Avec la crue actuelle de la rivière suite au retour des pluies, ils ont rejoint les campements. Ce qui explique une surpopulation dans ces villages congolais.

L'autorité urbaine signale que cette marée humaine crée déjà des problèmes de survie même aux populations d'accueil. Il y a à redouter des maladies d'origine hydrique, a souligné Egide Nyipingo.

Il souhaite que le gouvernement congolais relocalise rapidement ces réfugiés. Mais aussi qu'il engage la procédure de changement de leur statut, afin qu'ils bénéficient de meilleures conditions de vie.

.

Congo-Kinshasa

Elections - L'ONU se démarque de la position de l'UA

En République démocratique du Congo (RDC), les Congolais sont toujours dans l'attente de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.