Angola: Le MPLA grand favori des élections générales de mercredi

Élections 2017 : Le Candidat du MPLA à la Présidence de la République, João Lourenço, en train de voter

Les Angolais iront aux urnes mercredi pour des élections générales. Et si ce scrutin se tenait dans de bonnes conditions, le président Eduardo dos Santos quittera le pouvoir après avoir dirigé l'Angola pendant 38 ans, puisqu'il avait déjà annoncé qu'il ne se représenterait pas.

La Constitution angolaise ne prévoit pas de scrutin présidentiel, mais stipule que le poste de chef de l'Etat revient ipso facto au chef du parti vainqueur des législatives. D'ores et déjà, tout porte à croire que c'est João Lourenço, qui demeure le grand favori, en tant que tête de liste du Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA).

Samedi, à quatre jours du scrutin, José Eduardo dos Santos, 74 ans, a transmis le témoin à son successeur devant des milliers de partisans bardés de drapeaux rouge et noir frappés de l'étoile dorée du parti, convoqués dans une plaine de la grande banlieue de la capitale politique, Luanda. « Nous n'avons aucun doute sur la victoire du MPLA.

Notre candidat sera le futur président de la République. C'est pour cela que je vous le demande : le 23 août votez MPLA (...) et pour João Lourenço », a-t-il lancé aux militants et sympathisants du parti au pouvoir.

Des analystes de la situation en Angola confirment que le dauphin d'Eduardo dos Santos a toutes les chances de diriger le pays. Faute de moyens financiers et d'un accès conséquent aux médias, relèvent-ils, les deux principaux partis d'opposition, l'Unita et la Casa-CE, ne semblent pas en mesure de priver le MPLA de sa majorité absolue au Parlement.

« On voit mal comment le MPLA pourrait ne pas remporter ce scrutin. Une défaite serait un tsunami (... ). Le seul véritable enjeu, c'est de savoir avec quelle marge il va gagner », estime par exemple Didier Péclard, chercheur à l'université de Genève.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.