22 Août 2017

Angola: Les élections générales prévues pour ce mercredi

Photo: Pedro Parente
Élections 2017 : Le Candidat du MPLA à la Présidence de la République, João Lourenço, en train de voter

Le corps électoral a été convoqué le 23 août sur l'ensemble du territoire national. A l'issue de ce vote, le parti majoritaire au Parlement désignera le président de la République. L'opposition dénonce déjà un scrutin faussé et prédit la chute prochaine du régime.

Au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1975, le Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (Mpla) est donné favori aux élections générales, selon plusieurs observateurs, et se voit, sauf énorme surprise, prolonger son règne. Faute de moyens financiers et d'un accès conséquent aux médias, les deux principaux partis d'opposition, l'Unita et la Casa-CE, ne semblent pas en mesure de priver le Mpla de sa majorité absolue au Parlement. Selon la Constitution angolaise, le candidat du parti vainqueur est investi chef de l'Etat.

L'Unita - parti historique de l'opposition - et la plateforme de la société civile Jiku dénoncent également des irrégularités dans le processus électoral. Ce vote sera une occasion de passage de témoin entre José Edouardo Dos Santos, au pouvoir depuis 38 ans, à un nouveau président.

Pour éviter les irrégularités pendant le scrutin, Jiku souhaite observer « de plus près le vote », alors que plusieurs observateurs internationaux sont déjà dans le pays. Six candidats disputent la présidence de la République à savoir : João Lourenço (Mpla); Isais Samakuva (Unita); Abel Chivukuvuku (coalition Casa-CE); Lucas Ngonda (Fnla); Benedito Daniel (PRS) et Quintino Moreira (APN).

En savoir plus

Elections / 2017 - Les Angolais vont aux urnes mercredi

Neuf millions 317 mille 294 électeurs sont habilités à se rendre aux urnes mercredi pour… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.