2 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Suspension des assemblées provinciales du Tanganyika et du Kasaï

Le vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary, a suspendu lundi 2 octobre les plénières des assemblées provinciales du Tanganyika et du Kasaï, " jusqu'à nouvel ordre.

Cette décision fait suite « aux incidents graves survenus lors de la cérémonie d'ouverture de la session ordinaire de septembre», écrit M. Ramazani.

L'ouverture de cette session à l'assemblée provinciale du Tanganyika avait en effet dégénéré samedi 30 septembre en bagarres entre des députés provinciaux proches du président de l'assemblée provinciale, Benoit Mbay,o et un groupe d'autres élus frondeurs.

Cette cérémonie avait été perturbée également à Tshikapa par l'intrusion de trois anciens membres du bureau de l'assemblée provinciale du Kasaï, déchus au cours de la dernière session de mars.

Congo-Kinshasa

ONU et UA appellent à nouveau au respect de l'accord de la Saint-Sylvestre

Le conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine et le conseil de sécurité des Nations… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.