16 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Célébration des icônes par les belles lettres - Le prix littéraire "Madeleine Tchikaya" est né

Sensibiliser à la pratique de la lecture et encourager à la création littéraire mais également, immortaliser une figure de proue de la diplomatie et du symbole de la femme battante de la Côte d'Ivoire.

Ce sont entre autres objectifs du concours littéraire "Madeleine Tchicaya". Lancé en 2012, au Lycée moderne de Bondoukou, sur initiative de Dr Christian Yao, alors professeur de philosophie dans cet établissement, le concours qui, à l'origine se dénommait "Concours littéraire Serge Grah" (du nom du journaliste et écrivain) porte désormais, après cinq éditions, le nom de Madeleine Tchikaya.

Les membres de l'association "les amis du livre" présidée par Serge Grah, célèbrent ainsi une femme modèle, un véritable symbole. « La première femme énarque (elle est de la première promotion Diplomatie de l'Ecole nationale d'administration de Côte d'Ivoire), une femme au parcours singulier; celle qui a fait le choix de la responsabilité, de la persévérance et du dynamisme intellectuel », explique Serge Grah.

En baptisant le prix ainsi, les organisateurs lui donnent de s'ouvrir à d'autres pays de l'espace francophone afin de, non seulement, encourager à la création littéraire d'expression française, mais également, pour déceler de nouveaux talents littéraires. Pour sa première édition sous sa nouvelle dénomination, le concours est ouvert à tous les élèves des établissements publics et privés d'expression française dans deux catégories. La première concerne ceux des classes de 6ème à la 3ème ; la seconde concerne les élèves de la 2nde à la Terminale.

Le thème retenu pour le prix est : « Les alliances interethniques, facteur de la cohésion sociale ». Par ce thème, les postulants sont invités à travers leurs productions en Poésie ; Nouvelle ; Conte ; Théâtre à participer à la construction d'une mémoire collective autour des valeurs telles que les alliances interethniques ; le droit à la différence et ainsi contribuer à la cohésion sociale.

A noter, le dépôt des oeuvres peut se faire sur le site de l'association : www.lesamisdulivre.com. La pertinence, la qualité et l'originalité, la poéticité sont entre autres critères pris en compte par un jury composé d'écrivains, de journalistes et d'enseignants de lettres.

Cote d'Ivoire

CPI - La défense de Charles Blé Goudé remet en cause un témoin clé du procureur

Reprise ce lundi du procès de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de son coaccusé Charles… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.