18 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Finances publiques - Cap vers l'amélioration du système de gestion de la paie et des pensions

La gestion active de la paie des salaires des fonctionnaires et pensions des retraités, représentant une part importante du budget, permettra d'assurer un équilibre et un dispositif optimal des finances publiques.

Le onzième colloque sur la gestion active de la paie et des pensions, qui vient de se tenir à Brazzaville, a permis au Congo et à 28 autres pays membres de l'Association internationale des services de trésor (AIST) de partager leur expérience sur les bonnes pratiques des finances publiques et de la gestion de la paie.

En effet, il y a une forte disparité au sein des Etats membres de l'AIST par rapport à la chaîne de gestion de la solde et des pensions, admet le président sortant de l'organisation, Henri Loundou. Au Congo, par exemple, la gestion se passe dans deux administrations différentes : la solde est gérée par la direction générale du budget, qui procède à la prise en charge et envoie au Trésor public pour le paiement.

Par contre, explique Henri Loundou, dans d'autres pays, la solde est entièrement gérée par le comptable de l'Etat, c'est-à-dire le Trésor public. La même administration (Trésor public) se charge du contrôle des agents dans ces pays.

« Au cours de ce colloque, nous avons eu l'avantage de voir quelles sont les évolutions que nous pouvons mener, en ce qui nous concerne, dans le cadre des réformes des finances en cours au Congo », a déclaré le directeur général du budget, Henri Loundou.

A propos de la réforme des finances publiques au Congo, les autres experts ont pu, au cours des discussions, apprécier le nouveau système HR-Payrroll de gestion de la paie en cours d'expérimentation. D'après Henri Loundou, ce sont des efforts devant permettre à l'Etat de maîtriser l'effectif de ses fonctionnaires et d'informatiser la gestion de la solde.

Mohammed Said Ahmed Abdy, expert mauritanien, préfère, quant à lui, insister sur l'importance d'un reporting fiable et régulier pour permettre aux décideurs de prendre des décisions. En cette période de récession économique, le rôle du Trésor public devient primordial, car il garantit, au niveau de chaque pays, que les dépenses de l'Etat s'exécutent convenablement.

« Les pays ne peuvent se développer qu'avec un dispositif de finances publiques optimal. Toutes les expertises que nous faisons susciter contribuent à améliorer la prestation de nos services de trésor public », a martelé Mohammed Said Ahmed Abdy.

Notons qu'à l'issue de l'assemblée générale de l'AIST tenue le 18 octobre, le Congo, qui assurait la présidence tournante, a passé le témoin à la Mauritanie. Le pays va abriter l'année prochaine le douzième colloque.

Que signifie le système HR-Payroll ?

Le système HR-Payroll est un système informatique mis en place pour pouvoir maîtriser tous les salaires des agents de l'Etat. Il est basé à la direction du système d'information au ministère des Finances.

Il s'agit d'un système intégré car, au niveau des recettes, il y a le SYDONIA en douane, le SYSTAF au niveau des impôts. Au niveau de la paye on a mis en place HR-Payroll. Tous ces systèmes vont s'intégrer pour former un seul système informatique des finances publiques.

Congo-Brazzaville

Environnement - Un sommet mondial alerte sur la question climatique

Le 7e « World government summit » qui se tient à Dubaï, du 10 au 16 février, a pour… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.