Afrique: Innovation en Afrique - Le 2e sommet prévu en 2018 au Rwanda

Photo: Africa Innovation Summit
Africa innovation summit

La rencontre qu'abritera Kigali, du 6 au 8 juin prochain, permettra aux participants d'examiner les grands défis de l'heure, à savoir l'accès à l'énergie, l'eau, l'insécurité alimentaire et les systèmes de santé.

Le continent est confronté à de nombreux défis qui constituent un frein au développement humain, économique et socio-politique. En quête de solutions novatrices, le sommet du Rwanda sera organisé sur le thème "Innovation: relever les défis de l'Afrique".

Au programme : une série de séances plénières sur des questions thématiques majeures. Plus de 20 ateliers seront organisés pour approfondir le dialogue et chercher des solutions aux défis auxquels sont confrontés les pays africains ainsi que de nombreuses activités parallèles et des programmes spécifiques. Le sommet prévoit également des rencontres décentralisées au nombre desquelles, une exposition de 50 petites et moyennes entreprises et institutions africaines dotées d'idées, de produits et /ou de services novateurs évolutifs et aussi un défi à la jeunesse sur l'innovation.

Des marathons de programmation et des blogs seront organisés, avant le sommet, pour dynamiser l'engagement populaire. Après, le sommet sur l'innovation en Afrique (AIS) travaillera sur une série de résultats en connaissances, qui inclura des résumés de politiques et un livre avec des études de cas ainsi que la promotion de la mise en œuvre des recommandations. « L'AIS n'est pas un autre événement, mais la plate-forme continentale visant à construire l'écosystème pour l'innovation en Afrique afin d'assurer la transformation structurelle de l'Afrique », indique le directeur de l'AIS, Olugbenga Adesida.

Face aux enjeux, le gouvernement rwandais, sous la direction du président Paul Kagame, entend, à travers ce sommet, promouvoir l'innovation en Afrique. « Cela (AIS II) s'inscrit dans notre agenda national pour être à l'avant-garde de la recherche des solutions créatives à nos défis de développement », a déclaré le ministre rwandais de la Jeunesse et des technologies de l'information et de la communication, Jean Philbert Nsengimana. Jose Brito, directeur associé d'Ihaba, note, quant à lui, « l'impatience d'engager tout le monde (... ) pour trouver des solutions innovantes et disruptives pour relever les défis du continent ».

Cette plate-forme de dialogue réunira des chefs d'Etat et de gouvernement, des ministres, des chefs d'organisations régionales et continentales, des PDG d'entreprises établies, des start-up, des investisseurs, des chercheurs, des experts en politiques, science et technologie, des investisseurs privés, des innovateurs, avec pour but de faciliter le changement en Afrique à partir de l'intérieur, grâce aux actions collectives.

L'événement continental sera organisé par le gouvernement rwandais, en collaboration avec Ihaba (une entreprise de développement de négoces basée au Cap -Vert). Cette firme a pour mission, la transformation de l'Afrique en incubant des idées novatrices et en travaillant activement à la création d'un environnement propice à l'innovation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Innovation

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.