Cote d'Ivoire: District autonome de Yamoussoukro - Un investissement de plus de 10 milliards F Cfa prévu d'ici 2020

Le programme triennal 2018-2020 ainsi que le budget primitif de l'exercice 2018 du District Autonome de Yamoussoukro ont été adoptés, le samedi 21 octobre 2017. C'était lors de la 3e session ordinaire de l'année 2017 de cette collectivité de type particulier, à la salle des conférences de la Fondation Félix Houphouët-Boigny.

Présidant cette session, Mme Massaran Diabaté Touré, premier vice-gouverneur a indiqué que ce programme triennal est pour son institution comme la boussole en matière de développement sur les trois années à venir. « Il permettra les orientations à donner à notre District et surtout les décisions idoines à apprendre pour le bon fonctionnement de notre outil commun. Mieux pour l'amélioration des conditions de vie de nos administrés » a-t-elle confié.

A cet effet, elle a invité l'ensemble des conseillers et le personnel du district à doubler d'effort. D'un investissement global de dix milliards trois cent un millions huit cent cinquante-six mille( 10.331.856.000francs )sur les trois ans, ce programme triennal couvre des actions et des opérations qui couvrent les 11 grands secteurs d'intervention en matière de développement local (éducation, santé et social, agriculture sécurité et protection civile , équipements urbains... ... ).

Trois milliards neuf cent onze millions sept cent quatre-vingt-huit mille (3911788000) francs CFA sont consacrés aux dépenses antérieures et six milliards quatre cent vingt millions soixante-dix-huit mille (6420 078 000) francs CFA pour les dépenses de la période 2018-2020.Les dépenses de la période triennale sont financées à hauteur de 3 milliards de francs CFA sur subvention de l'État et 3420 078 000 f CFA sur prélèvement sur fonds d'investissement du District Autonome de Yamoussoukro. Il convient d'indiquer que le secteur de l'Education nationale demeure en tête des priorités du district avec 26.91% des investissements.

En accord avec les objectifs de la politique de scolarisation obligatoire, ce secteur vise à améliorer l'accès des populations à l'éducation de base et les conditions de travail et d'étude des acteurs du système éducatif. A cet sujet, il a rappelé, les efforts déjà consentis par cette collectivité de type particulier dans ce secteur. Notamment le don en mobilier scolaire et administratif fait à la DREN du Bélier et la remise de kits scolaires aux élèves démunis du District, d'un montant de 214 millions de francs Cfa.

Ensuite, vient celui de la santé et du social avec 17,17% des investissements. Quant au secteur de l'aménagement et équipement urbain, il occupe la troisième position avec 13.01% des investissements. L'entretien routier occupe la quatrième position avec 11.83% des investissements. Concernant les actions, cinquante-cinq (55), d'un montant global d'un cinq cent six millions cinq cent mille (1506500000) francs CFA, ont été retenues pour la période triennale 2018-2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.