Cote d'Ivoire: Exploitation pétrolière - Le ministre Thierry Tanoh explique les opportunités d'investissement

Une délégation ivoirienne avec à sa tête le ministre ivoirien du Pétrole, de l'énergie et du développement des énergies renouvelables, Thierry Tanoh, s'est rendu du 24 au 25 octobre 2017, à Cape Town en Afrique du Sud.

Lors de cette campagne de promotion pétrolière, le Ministre Thierry Tanoh a fait savoir aux compagnies pétrolières, les opportunités d'investissement dans le bassin sédimentaire ivoirien. Avec une façade maritime de près de 500 kilomètres, il a indiqué que la Côte d'Ivoire dispose d'un important potentiel pétrolier.

C'est pourquoi le Gouvernement ivoirien a engagé depuis plusieurs années des actions fortes visant à mettre en valeur le potentiel pétrolier et gazier dudit bassin sédimentaire dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant, afin de faire de ce secteur, un véritable pilier de notre économie en vue de l'émergence à l'horizon 2020.

Il n'a pas manqué de rappeler les performances de l'industrie pétrolière ivoirienne.

« Avec 4 blocs producteurs comprenant 8 gisements, le bassin sédimentaire ivoirien produit aujourd'hui environ 40 000 barils jour de pétrole brut et 240 millions de pieds cubes jour de gaz naturel.

La totalité du gaz naturel produit est utilisée pour la production électrique. La Côte d'Ivoire constitue ainsi un marché captif du gaz naturel car les besoins actuels et à venir, pour satisfaire la demande en électricité nationale et à l'exportation et la demande des secteurs industriel et minier, sont de plus en plus importants », a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.