Cameroun: Marathon international de Douala - Les Kenyans plus forts

Marathon Internationale du Cameroun

Shadrack Kipkoge s'est imposé chez les hommes hier, parcourant les 42,185 km en 2h 18 mn et 56".

Le premier marathon international de Douala, d'une distance de 42,185 km, qui s'est couru ce dimanche 29 octobre 2017 dans les artères de la cité économique, a connu la victoire, chez les messieurs comme chez les dames, d'athlètes kenyans.

En messieurs donc, Shadrack Kipkoge prend la première place après 2h18minutes et 56 centièmes. Il est talonné par deux Camerounais, Justelin Foimi, en 2h26 minutes et 14 centièmes, et Oumarou Mohamaou, qui a bouclé la distance en 2h50minutes et 18 centièmes.

Chez les dames, Too Mercy du Kenya arrache la première place, après 2h50 minutes et 18 centièmes, devançant Stéphanie Nguelifack du Cameroun, qui a effectué le parcours en 3h00 et 09 centièmes, et Osso Walley de la RDC, troisième avec un temps de 3h02 et 39 centièmes.

Pour le comité d'organisation, Eliane Nana, présidente et Ange Sama vice-président, c'est un pari gagné. Plus de 3000 coureurs ont pris le départ de Bonassama, arrondissement de Douala 4e aux environs de 7h ce dimanche matin. Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntonè Ntonè, a profité de cette occasion pour demander à la foule nombreuse au Boulevard Ahmadou Ahidjo, à l'arrivée de la course, de promouvoir la solidarité et le vivre ensemble. Malgré les quelques couacs notés çà et là, le comité d'organisation a promis de faire mieux lors des prochaines éditions.

La cérémonie de remise des trophées était présidée par le préfet du Wouri, Joseph Bertrand Mache.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.