Kenya: Uhuru Kenyatta réélu

La Commission électorale a déclaré le président sortant vainqueur du scrutin présidentiel du 26 octobre.

Selon la Commission électorale indépendante (IEBC) du Kenya, Uhuru Kenyatta, a remporté avec 98,26% des voix l'élection présidentielle du 26 octobre. Ce scrutin a été boycotté par son principal opposant, Raila Odinga. Selon les chiffres de l'IEBC, la participation au scrutin de jeudi dernier a été de 38,8 % des électeurs inscrits. Et Uhuru Kenyatta a enregistré 7,483 millions de voix, contre 73 228 pour Raïla Odinga, la candidature ayant été maintenue par l'IEBC malgré son mot d'ordre de boycott.

Hier à Naïrobi, Wafula Chebukati, le président de la Commission électorale a lu les résultats comté par comté et a conclu que non seulement, le scrutin a été « libre, équitable et crédible », mais qu'en l'état actuel des données en sa possession, la non-tenue du vote dans quatre comtés du pays favorables à l'opposition, ne pourrait remettre en cause le résultat global. Le 26 octobre dernier, la plupart des bureaux de vote des comtés d'Homa Bay, Kisumu, Migori et Siaya favorables à l'opposition n'avaient pas ouvert leurs portes en raison d'une situation chaotique et de graves troubles. Avec la proclamation des résultats, on craint des violences dans le pays.

Au moment où nous mettions sous presse, Raila Odinga devait s'exprimer devant ses partisans pour expliquer sa stratégie. Dans le camp du président réélu, la victoire annoncée a été accueillie avec satisfaction. Et un porte-parole de Uhuru Kenyatta a déclaré que le président réélu allait être le président de tous les Kenyans. Mais les observateurs redoutent que la situation politique et sociale du Kenya reste encore tendue pendant quelque temps. Hier lundi, l'ambassadeur américain a demandé aux Kenyans de rejeter les politiques de haine et a appelé à un dialogue national, immédiat, ouvert et transparent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.