Tunisie: Dialogue social et croissance inclusive

1 Novembre 2017

Le Global Deal est une initiative mondiale ayant pour objectif de relever ensemble les défis auxquels le marché mondial de l'emploi est confronté et de permettre à tous de bénéficier de la mondialisation. Il vise à inciter les gouvernements, les entreprises, les syndicats et autres organisations à prendre des engagements concrets afin de favoriser le dialogue social. En devenant partenaire de cette initiative, la Tunisie démontre sa volonté de prendre des engagements réels pour la réussite du dialogue social.

Stefan Löfven, Premier ministre suédois, à la tête de cette initiative, explique que l'objectif de Global Deal est de «s'assurer que davantage de personnes dans le monde aient des emplois sûrs et que les ressources économiques soient mieux réparties. Plus de personnes ont besoin de travailler dans des conditions convenables et de pouvoir vivre décemment de leur salaire ».

Le Forum Global Deal, organisé hier matin à Tunis, a réuni des panélistes de haut niveau :

S.E. Mme Ann Linde, ministre suédoise du Commerce et des Affaires européennes, M. Mohamed Trabelsi, ministre tunisien des Affaires sociales, M. Karl-Petter Thorwaldsson, président de la Confédération syndicale de Suède - LO, M. Noureddine Taboubi, secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail - Ugtt, M. Sami Silini, membre de la commission sociale de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat - Utica, M. Göran Trogen, ancien directeur général de l'organisation patronale Almega, membre du Conseil d'administration du BIT et de l'Organisation internationale des employeurs (OIE) et du Tribunal du travail suédois.

Le séminaire a été modéré par M. Mustapha Tlili, directeur de Project Solid (South Mediterranean Social Dialogue) pour la promotion du dialogue social dans le voisinage sud de la Méditerranée et secrétaire exécutif de l'Arab Trade Union Confederation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.