Zimbabwe: « L'armée a toujours été un obstacle à la démocratie. Cela n'a pas changé»

Sur les réseaux sociaux, les opinions divergent sur le sens qu'il faut donner aux évènements en cours au Zimbabwe, où l'armée a pris le contrôle du pays tout en insistant que « ce n'est pas un coup d'Etat »

Au Zimbabwe, les choses sont allées très vite depuis la sortie inhabituelle du chef de l'armée, qui avait déclaré lundi que « les militaires n'hésiteront pas à intervenir» si la purge visant ceux qui ont combattu dans la guerre de l'indépendance ne s'arrête pas.

L'armée zimbabwéenne s'est emparée de la radiotélévision nationale très tôt ce mercredi, le porte-parole disant que « la situation dans notre pays est passée à un autre niveau ». Mais il a ajouté que ce que l'armée est en train de faire « n'est pas un coup d'Etat ».

Les internautes se sont beaucoup demandé si c'était réellement un coup d'Etat ou pas. Pour l'éditorialiste ougandais Charles Onyango-Obbo, ça ne fait aucun doute « Si cela ressemble à un coup d'État, marche comme un coup d'État et fait du charlatanisme comme un coup d'Etat, alors c'est un coup d'État ».

Morning #Zimbabwe military; if it looks like a coup, walks like a coup and quacks like a coup, then it's a coup. pic.twitter.com/NzAbOxdovy

- Charles Onyango-Obbo (@cobbo3) November 15, 2017

Un autre va dans le même sens : « Au moment où vous voyez un général de l'armée lire un communiqué, c'est un COUP d'Etat, je me fous de ce que les gens disent. »

Et certains twittos se réjouissent de l'action de l'armée qu'ils considèrent comme un sauveur : « Quand vous sombrez vous ne faites pas attention à qui vous sauve. L'armée nous sauve ».

Un autre salut l'intelligence des militaires : « La plupart des militaires de Zim sont très éduqués. Certains d'entre eux ont des doctorats. Ils pensent avant de faire quoi que ce soit ».

Mais d'autres previennent que l'armée sera peut-être pire que Robert Mugabe.

« Ceux qui célèbrent le coup d'état apparent au #Zimbabwe devraient se rappeler que l'armée du pays a toujours été un obstacle à la démocratie. Cela n'a pas changé».

Those celebrating the apparent coup in #Zimbabwe: recall the country's military has long been an impediment to democracy. That has not changed.

- Jeffrey Smith (@Smith_JeffreyT) November 15, 2017

Un autre va dans ce sens : « Nous n'aimons peut-être pas le président Mugabe, mais quand vous expulsez un chien, assurez-vous que vous n'invitez pas un loup. La Libye n'a pas encore remplacé Kadhafi ».

Un autre se moque de Grace Mugabe, qui rêvait de succéder à son mari au pouvoir : « Grace Mugabe pensait que le pouvoir était sexuellement transmissible. »

Et il y a l'opinion de votre aimable serviteur:

#Zimbabwe : Un coup d'Etat est-il souhaitable? Pour moi la réponse est oui. Entre Grace Mugabe et l'armée, il faut choisir le moindre mal. C'est plus facile de faire pression sur l'armée que sur quelqu'un qui a hérité le pouvoir de son père ou de son mari.

- J.-Marie Ntahimpera (@ntahe10) November 15, 2017

D'autres tweets plus tendances sur la situation au Zimbabwe pendant cette période incertaine sont des appels à prier pour « la paix ». Des prières qui finissent par agacer l'Ougandais Hirald Rugyendo qui s'indigne dans un tweet: « Je suis fatigué de ceux qui continuent de poster des prières pour la paix au #Zimbabwe. C'est quoi la paix sans liberté ??? Priez pour la liberté et la paix en découlera. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: This is Africa

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.