21 Novembre 2017

Angola: L'Angosat 1 permettra l'accès à large bande dans les régions reculées du pays

Luanda — L'Angosat 1 permettra d'élargir l'accès à Internet dans les zones rurales, atteignant tous les coins du pays, a déclaré lundi, à Luanda, le président du Conseil d'administration d'Angolacables, António Nunes.

L'Angosat 1 sera le premier satellite de communication en Angola. Le contrat a été signé par la partie russe et angolaise en 2009.

L'Angosat 1, qui est un satellite de communication géostationnaire angolais, a été construit par une société russe et sera exploité par Angosat. Le satellite sera basé sur la plate-forme USP Bus et sa durée de vie sera de quinze ans.

Il sera équipé de seize transpondeurs en bande C et de six en bande Ku pour fournir des services de télécommunications à l'Angola. La couverture du signal de réception de la bande C pourrait atteindre toute l'Afrique et l'Europe.

Angola

Les chasseurs tuent 42 éléphants en 18 mois à Cuando Cubango

Quarante-deux éléphants ont été tués par des braconniers dans les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.