26 Novembre 2017

Sénégal: Affaire Gadio - Manifestation contre les Etats-Unis au Tchad

Photo: Wikimedia Commons
Idriss Deby, président du Tchad

Au Tchad, des associations de la société civile réunies au sein de la coalition « Touche pas à mes acquis » ont organisé une manifestation contre les États-Unis, ce dimanche 26 novembre, à Ndjamena.

Environ 2 000 personnes se sont rassemblées au Palais du 15 janvier, l'ancien siège du gouvernement, pour protester contre les accusations de corruption de la justice américaine contre le président tchadien, Idriss Déby.

Selon un communiqué du ministère américain de la Justice, le président tchadien a été cité dans une affaire de pot-de-vin versé par une société chinoise et qui implique aussi l'ancien ministre sénégalais, Cheikh Tidiane Gadio. La plate-forme des associations de la société civile dénonce un acharnement contre le président tchadien.

Nous exprimons, aujourd'hui, notre colère et exigeons au président Trump et son gouvernement une excuse publique au peuple tchadien.

En savoir plus

Arrestation de Cheikh Tidiane Gadio aux USA - Le Tchad dénonce un acharnement contre le président Idriss Deby

L'affaire Cheikh Tidiane Gadio a un impact réel sur les relations déjà tendues entre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.