1 Décembre 2017

Afrique de l'Ouest: G5 Sahel - Paris abritera une réunion internationale

Le président français, Emmanuel Macron, va inviter ses homologues et des partenaires clés du G5 Sahel à une rencontre dans la capitale française, à laquelle seront conviés les « partenaires clés de la force conjointe, de l'UE, des ONU et de l'UA », a annoncé l'Elysée, en marge du 5e sommet Union africaine (UA)-Union européenne (UE) à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

La présidence française estime que pour remporter des victoires, il faut « aller plus vite sur le déploiement des forces G5 Sahel ».

Elle constate que la mise en place de la force n'avance pas assez vite et que les terroristes ont enregistré des victoires militaires et symboliques, notamment au Niger, a souligné l'Elysée, ajoutant qu'« il est urgent de renverser la tendance ».

« Ce sera une accélération du calendrier de soutien à la force. Nous voulons amplifier cette force en termes d'effectifs militaires et de moyens », a déclaré le président français, Emmanuel Macron. La France envisage aussi de convier l'Arabie saoudite, a-t-on précisé.

La nécessité d'accélérer le déploiement de la force multinationale G5 Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie) a été à l'ordre du jour du sommet UA-UE.

Cette question de sécurité revêtait une importance capitale au moment où l'Afrique de l'ouest en particulier connaît une montée en puissance de groupes djihadistes, en partie liée à la désespérance de la jeunesse africaine.

L'UE affiche son soutien au G5 Sahel, qui s'efforce de mettre en place une force antidjihadiste dans cette région, mais le financement de cette force est largement insuffisant. Seule la moitié de son budget a été réunie, bien qu'il ait été divisé par deux, à 240 millions d'euros.

Afrique de l'Ouest

L'état de castatrophe nationale décrété après des inondations

La fin d'hivernage est difficile au Nigeria. Abuja vient de déclarer l'état de catastrophe nationale en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.