Libye - 2500 jeunes sénégalais déjà rapatriés, selon le Premier ministre

Photo: RFI
opérations de secours par des ONG

Dakar — Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a révélé mardi que 2500 jeunes migrants sénégalais ont été rapatriés récemment de la Libye, un pays où une vente de migrants comme esclaves a été filmée ces derniers temps par la télévision américaine CNN.

"On a déjà ramené ici 2500 jeunes sénégalais sans que personne ne le sache par respect de leurs droits", a-t-il dit lors des débats qui ont suivi sa déclaration de politique générale. Il a signalé en outre que pas plus tard que lundi, un avion en provenance de la Libye a ramené 163 migrants sénégalais.

Il a affirmé que ces jeunes, qui ont tous reçu un chèque da la part de l'Etat du Sénégal, font aussi l'objet d'un suivi rigoureux par le biais d'une commission instituée à cet effet pour déterminer s'ils étaient ou non, durant leur périple, liés à des structures terroristes.

"C'est un problème qui est en train d'être réglé en toute discrétion et humanisme", a rassuré le Premier ministre, qui précise par ailleurs que l'Etat du Sénégal avait pris les devants pour régler ce problème bien avant sa médiatisation.

"Sur instruction du président de la République, nous n'avons pas attendu que ce qui se passe en Libye soit connu du grand public pour réagir, car nous savions ce qui se passait en Libye et pourquoi".

Il a affirmé que le Sénégal réagira à chaque fois que des Sénégalais, où qu'ils se trouvent dans le monde, en auront le besoins. "Pour cela, nous n'attendons pas la CEDEAO, car c'est le temps de l'action", a-t-il martelé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.