9 Décembre 2017

Cameroun: L'écrivain Patrice Nganang entre les mains de la police judiciaire

Photo: Facebook/ Patrice Nganang
L' écrivain Patrice Nganang

L'écrivain camerounais Patrice Nganang est entre les mains de la police judiciaire.

C'est ce qu'annonce le gouvernement camerounais qui confirme donc son arrestation mercredi soir 6 décembre alors qu'il s'apprêtait à prendre un avion à l'aéroport de Douala, en direction de Harare au Zimbabwe. L'auteur de « Temps de Chien », prix Marguerite Yourcenar, revenait de la zone anglophone du Cameroun et venait de publier une tribune dans le journal Jeune Afrique. Mais ce n'est pas ce qui lui vaut d'être arrêté, soulignent les autorités qui lui reprochent d'autres propos, que l'intéressé ne nie pas.

C'est une publication sur la page Facebook de l'écrivain qui date d'il y a quelques jours qui lui vaut d'être arrêté et suspecté d'outrage au président. La police ne pouvait pas rester indifférente, justifie le porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary : « Je voudrais d'abord justifier : On n'a pas arrêté un écrivain, on a arrêté un compatriote camerounais qui est en rupture de banc avec les lois de la République. Si vous preniez connaissance de sa page Facebook, où de manière ostentatoire, outrageante, il dit que s'il avait eu une arme en face du président il l'a lui plantait au front. Voulez-vous que la police camerounaise demeure indifférente face à une telle menace ? »

L'intéressé a reconnu être l'auteur de la publication incriminée selon son avocat maître Emanuel Simh qui a pu lui rendre visite vendredi : « Le message est porté sur sa page Facebook, donc il ne nie pas l'existence de ces messages. Il considère qu'il est un prisonnier d'opinion et que, en tant qu'écrivain, en tant qu'intellectuel libre, il a précisé que les propos sont des propos d'un écrivain et qu'on ne peut donc pas lire de la manière la plus plate qui serait la notre.»

Des arguments que Patrice Nganan devra développer ce samedi matin devant les enquêteurs de la police judiciaire qui ont prévu de l'interroger.

En savoir plus

Gouvernement - Les raisons de l´arrestation de Patrice Nganang à Douala

Si ces propos du ministre ont l´avantage de renseigner, 48 heures après, l´opinion nationale et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.