10 Décembre 2017

Tunisie: La profession a sa charte

Cette charte a pour objet de «rapprocher et d'associer toutes les composantes de la profession pharmaceutique autour d'un projet unique visant à collaborer de manière constructive pour valoriser le rôle du pharmacien dans les différents secteurs d'activités et assurer une réforme globale, juste et transparente de la réglementation organisant l'exercice pharmaceutique au service de la santé publique dans le respect des règles de la déontologie».

Le membre du Cnopt, Hamadi Mzid, a indiqué à la TAP que cette charte a pour objectif de proposer des projets de loi encadrant le secteur pharmaceutique afin que la législation actuelle soit en adéquation avec les avancées que connaît le secteur.

L'objectif étant, selon lui, de valoriser l'exercice pharmaceutique dans les différents secteurs d'activités, promouvoir de nouvelles missions du pharmacien et définir et améliorer son statut dans les différentes structures pharmaceutiques et sanitaires.

L'actualisation des textes de loi, a-t-il poursuivi, permettra au pharmacien d'offrir davantage de services préventifs au citoyen, précisant que celui-ci est la seule personne en mesure de contrôler les circuits d'importation et de distribution des produits pharmaceutiques non médicamenteux (compléments alimentaires).

Selon le responsable, cette charte vise également à appuyer l'industrie pharmaceutique locale, à la promouvoir à l'échelle internationale et à maintenir et actualiser les connaissances du pharmacien par le biais de la formation continue sous l'égide du Haut comité de la formation pharmaceutique continue.

Intervenant à cette occasion, la secrétaire d'Etat de la Santé, Sonia Ben Cheikh, a indiqué que son département a commencé depuis trois mois le diagnostic du secteur pharmaceutique en Tunisie, précisant que l'accent a été mis sur la nécessité d'actualiser les législations actuelles.

Tunisie

La CAF se penche sur la participation des sélections africaines au Mondial russe

Ahmad Ahmad : Si on prend en compte qu'il s'agit d'un échec, il faut assumer Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.