11 Décembre 2017

Madagascar: Risque de crise sociale de plus en plus sérieux

La situation qui règne aujourd'hui à Madagascar laisse les observateurs extérieurs au pays plutôt dubitatifs.

Si on se réfère à tous les avis des experts étrangers, les indicateurs macroéconomiques sont très positifs et la Grande Ile est sur la bonne voie. Tous les chiffres avancés doivent cependant tenir compte de la réalité sur le terrain et là, il y a loin de la coupe aux lèvres.

Les représentants des institutions financières internationales louent la manière dont les réformes sont menées et plusieurs décaissements ont été donc effectués. Mais il ne faut pas se leurrer, la réalisation des programmes aussi bons soit-il est tributaire du climat social régnant dans le pays. L'interview de Patrick Iman du FMI le souligne et ce dernier reste très prudent sur l'avenir économique de la Grande île. Comme tous les observateurs, il s'est rendu compte des difficultés rencontrées par la population. Il insiste sur la nécessité de la lutte contre la corruption qui doit être menée jusqu'au bout.

Il sent, comme tout le monde, le risque de crise préélectorale. C'est un avis éclairé qui rejoint celui de beaucoup d'observateurs malgaches, mais que nos dirigeants ne veulent pas entendre. Il n'est pas trop tard pour essayer de rectifier le tir et de se concerter avec toutes les forces vives de la nation pour essayer de trouver des solutions aux multiples problèmes qui existent actuellement. La population est totalement éreintée par la lutte pour la survie. Elle ne sait plus à quel saint se vouer. Ce ne sont pas les promesses d'un avenir radieux qui vont la rassurer.

Elle est aujourd'hui confrontée à la réalité qui est particulièrement amère. Les épreuves qu'elle traverse sont très dures, mais même si elle ne dit rien, elle n'en pense pas moins. On sent la rancœur s'accumuler et tôt ou tard, elle peut se manifester violemment. De nombreuses voix s'élèvent pour alerter le régime, mais ce dernier poursuit son programme comme si de rien n'était. On entre maintenant dans la période des cyclones. Le temps est donc à l'orage et c'est un cataclysme social et politique qui se prépare si le pouvoir n'y prend pas garde.

Madagascar

Comment régler le problème de la RN2?

A Madagascar, la Route nationale 2 qui relie le port économique de Tamatave à la capitale est l'unique axe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.