Sénégal: Kaolack - Proximité de service dans la lutte contre la pauvreté et l'insuffisance alimentaire - «sunu fonde» demarrent avec 69 cantines sur un objectif de 150

11 Décembre 2017

Soutenues par le Projet des services des entreprises de mil (Psem), leur partenaire privilégié, les coopératives des femmes en activité sur la chaîne de valeur mil ont lancé, samedi à Kaolack, les activités des cantines «Sunu Fondé». Fortement mobilisées et venues des régions de Kaolack, Fatick, Dakar, Kaffrine, Tambacounda, entre autres, ces femmes veulent donner un caractère plus sécurisant à la vente de cette bouillie de mil communément appelé «Fondé», en lui offrant plus d'hygiène et un plan d'organisation plus approprié.

Aussi en marge d'une volonté commune de promouvoir la nouvelle vision du «consommer local», avec la politique de l'émergence, et rapprocher le consommateur des cantinières (les tenantes des cantines), cette nouvelle forme de valorisation de la bouillie de mil, comme le prétextent ses initiateurs, est une réponse partielle à la nouvelle politique d'autosuffisance alimentaire au Sénégal.

C'est également un moyen sûr de lutte contre le sous-emploi et de promotion de l'entreprenariat féminin dans la chaîne de valeur mil, en aspirant faire de ces femmes de véritables chefs d'entreprises.

Ainsi, dans cette phase d'essai, un nombre global de 69 cantines seront ouvertes au plan national, pour un objectif de 150 préconisées en fonction du succès attendu dans ces premières activités de la phase pilote. A côté du Psem, ces cantines seront gérées grâce au concours des coopératives pour une pérennisation du projet et pour veiller aux éventuels incidents de gestion pouvant surgir d'un moment à l'autre.

Lors de la cérémonie de lancement, l'adjoint au gouverneur en charge du Développement, Jean Paul Malick Faye et le coordonnateur de l'Usda/Psem, Laurent Gomis, ont chacun invité les collectivités locales et autres partenaires privés à soutenir et accompagner la gestion de ces cantines «Sunu Fonde». Et ce, en fonction de l'espace qu'elles vont occuper au sein des collectivités locales et le besoin d'un accompagnement technique pour l'organisation et la modernisation du produit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.