11 Décembre 2017

Comores: Une réunion de l'opposition interdite à Anjouan

Photo: Commons Wikimedia
Anjouan, Comores

Un arrêté préfectoral a empêché l'opposition comorienne de se réunir sur l'île d'Anjouan ce week-end. Un acte qualifié d'antidémocratique par les opposants au régime et qui intervient alors même que le pays se prépare à la tenue d'assises nationales auxquelles toutes les formations politiques sont invitées à participer dans le but de dresser objectivement le bilan de ses 42 ans d'indépendance.

Entre les détracteurs historiques du président Azali Assoumani et les anciens membres de sa majorité, les rangs de l'opposition au pouvoir actuel ne cessent de se resserrer pour accueillir de nouvelles personnalités.

Un rassemblement d'opposants en vue d'une coalition devait avoir lieu ce week-end sur l'île d'Anjouan. Pourtant, après avoir au préalable donné son accord, la préfecture a finalement interdit cette réunion par décret sans préciser de raison.

Les membres de l'opposition ont donc eu maille à partir avec les gendarmes qui leur ont barré l'accès à la salle louée auprès d'une association avant de les empêcher également de rejoindre la salle de conférence d'un hôtel de la capitale de l'île.

Certains leaders de l'opposition ont exprimé leur inquiétude quant à ce nouvel acte qu'ils qualifient d'antidémocratique.

Par ailleurs, ils interrogent la capacité d'impartialité d'un régime très investi dans l'organisation des assises nationales censées dresser le bilan objectif des 42 ans d'existence du pays. Plusieurs partis politiques et représentants des îles d'Anjouan et Mohéli se sont déjà retirés de l'événement animés par les mêmes doutes. La mouvance présidentielle dit déplorer leur absence.

Comores

Référendum constitutionnel - Climat de campagne tendu

A une semaine jour pour jour du référendum visant à changer la Constitution des Comores, le climat… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.